10 novembre 2018

LE MONDE SELON MONSANTO - De la dioxine au OGM, une multinationale qui vous veut du bien

Fondée en 1901 à Saint-Louis, dans le Missouri, Monsanto fut une des plus grandes entreprises chimiques du XXe siècle, spécialiste notamment des plastiques, polystyrènes et autres fibres synthétiques, avant de devenir le premier semencier de la planète, propriétaire de 90% des OGM cultivés dans le monde. C'est d’ailleurs pourquoi 70% sont résistants au Roundup, l’herbicide vedette de Monsanto que la firme a toujours présenté comme « biodégradable et bon pour l’environnement ». Pollution, manipulation, collusion avec les administrations, corruption, Marie-Monique Robin enquête sur les coulisses de la multinationale.

4 novembre 2018

LE REFUS D’OBÉISSANCE - Écrits sur la révolution

L’oeuvre politique du Tolstoï anarchiste a longtemps été escamotée par les monuments littéraires du Tolstoï romancier. Dans ces articles parus au moment de la révolution russe de 1905, il appelle à l’insoumission contre toute forme de gouvernement, monarchie comme république, puisque nécessairement fondé sur la violence et l’oppression.

31 octobre 2018

HISTOIRE DES RÉVOLTES PANAFRICAINES

Cette histoire transnationale des luttes noires (Afrique, Amérique du Nord, Caraïbe) rompt avec le cliché de populations passives et redonne leur place dans l’histoire mondiale à ces mouvements d’une grande diversité.

29 octobre 2018

NANTES RÉVOLTÉE – Numéro 4 - Nos désirs font désordre

Dernières nouvelles des luttes nantaises, attendues avec une réelle impatience. Alors que « la série de scandales d’État qui secoue le gouvernement français depuis l’été révèle la nature véritablement mafieuse du pouvoir », dans le crépitement des révoltes et des colères partagées, de nouvelles solidarités se tissent. Nantes révoltée donnent la parole « à celles et ceux qu’ont entend pas : les habitants des périphéries, les exilés en lutte et livreurs à vélo ».

28 octobre 2018

APRÈS LE CAPITALISME - Essai d’écologie politique

Pierre Madelin désigne le capitalisme « comme l’ennemi à abattre » puis se propose d’examiner les « possibilités « révolutionnaires » (au sens politique du terme) du présent », différentes stratégies et scénarios. Il prévient d’emblée : « toute réflexion politique se voulant radicale mais ignorant la question écologique se condamne au ridicule, et toute écologie politique réformiste ou « environnementaliste » qui se limiterait, par exemple, à mettre en place des politiques de protection de la nature se condamne à l’impuissance. »

27 octobre 2018

ÉCRITS SOCIAUX

Textes d’Elisée Reclus, consacrés à l’anarchie, écrits entre 1851 et 1904, rassemblés par un jeune anarchiste italien émigré en Argentine dans les années 1920, Severino Di Giovanni. Pour l’anecdote, il en finança  l’édition par des attaques à main armée qui lui vaudront d’être fusillé.

26 octobre 2018

LE LOUP DANS LA BERGERIE

Karl Marx présentait « le Marché libéral » comme « un véritable éden des droits naturels de l’homme », assertion partagée au XIXe siècle par la plupart des courants socialistes et anarchistes mais parfaitement inaudible aujourd’hui. Pourtant, Jean-Claude Michéa se propose d’expliquer comment le recentrage de la gauche moderne sur la seule rhétorique des « droits de l’homme » l’a convertie aux dogmes du libéralisme, notamment à la « mystique de la croissance et de la compétitivité ».

25 octobre 2018

SUR L’ÎLE DE LUCIFER

Une forêt du Limousin abattue par un fonds spéculatif pour laisser place à une usine à granulés de bois. Des habitants déterminés à résister à cette destruction. Le superviseur du projet retrouvé mort sur le chantier, un pieu planté dans le coeur.

24 octobre 2018

ANTIFA : Histoire du mouvement antifasciste allemand

Bernd Langer, militant de longue date, raconte un siècle d’antifascisme allemand et donne des clés pour comprendre comment l’opposition au nazisme, puis au néonazisme, s’est construite hors des partis institutionnels. L’histoire de l’Allemagne sert bien évidemment de toile de fond, avec l’accession au pouvoir des nazis, rapportée étape par étape, la guerre puis la guerre froide, jusqu’à la réunification. Il évoque aussi le mouvement antinucléaire, le mouvement des squats, les mobilisations contre l’extension de l’aéroport de Stuttgart.

17 octobre 2018

LE SILENCE DU FLEUVE

Trente ans après le massacre de centaines d’Algériens dans les rues de Paris, Anne Tristan rompt la chape de silence qui entoure ce crime d’État, restitue l’enchainement des faits, donne la parole aux témoins et montre ce que la France a effacé de sa mémoire collective.

16 octobre 2018

L’ANARCHIE EXPLIQUÉE À MON PÈRE

Discussion à bâtons rompus à propos de l’anarchie, ses racines et ses figures, ses critiques des grands système de domination, l’État, la religion, le patriarcat, le capitalisme et le racisme. Initiation vivifiante.

12 octobre 2018

LE CAPITALISME A-T-IL UN AVENIR ?

Cinq chercheurs universitaires spécialisés dans l’analyse des systèmes-mondes se penchent sur les signes de ruptures annonçant le déclin et anticipant la fin du système actuel. Il s’interrogent sur celui qui pourrait lui succéder et, recourant aux sciences sociales, se demandent comment pourrait s’effectuer la transition.

2 octobre 2018

LES FRÈRES LEHMAN

Saga familiale, épopée entrepreneuriale depuis l’arrivé d’Henry sur le quai Number four de New York le 11 septembre 1844 jusqu’à la chute spectaculaire de la banque le 15 septembre 2008.

1 octobre 2018

RADICALISATION EXPRESS - Du gaullisme au Black Bloc

Alors qu'il n'a jamais participé à une manifestation de sa vie, Nicolas Fensch, informaticien de 39 ans, assiste aux provocations violentes et injustifiées de la police contre les manifestants opposés à la loi travail. Sa colère ne trouve dès lors à s'exprimer que dans le cortège de tête. Il prend la parole aujourd’hui pour raconter son parcours jusqu’au geste pour lequel il a été condamné dans « l’affaire du Quai de Valmy ».

30 septembre 2018

29 septembre 2018

NOUS VOULONS DES COQUELICOTS

La revue scientifique PLoS One rapportait en octobre 2017 que d’après une étude menée en Allemagne dans 63 zones protégées, près de 80% des insectes avaient disparu en vingt-sept ans. En mars 2018, le Muséum d’histoire naturelle et le CNRS publiaient leurs travaux montrant qu’environ un tiers des oiseaux de campagne se sont évanouis en quinze ans. Cette sixième crise d’extinction d’espèce, la première depuis celle des dinosaures et des animaux de plus de 25 kg il y a 65 millions d’années, s’annoncent cent fois plus rapide. Cet effondrement en annonce d’autres puisque la diminution fantastique du nombre d’insectes rompt à jamais d’innombrables chaînes alimentaires, 80% des plantes dites à fleurs ont besoin d’eux et au moins 35% de l’alimentation humaine dépend de la pollinisation par eux.
D’innombrables études scientifiques dénoncent l’extrême toxicité des pesticides mais « l'industrie agrochimie a gangrené à ce point toutes les structures publiques et de surveillance que la consommation de pesticides a continué d’augmenter ».

27 septembre 2018

LA COSMOLOGIE DU FUTUR

Des oiseaux échangent leurs commentaires sur la politique en évoquant leurs teufs et leurs sabotages. Ils désossent le système de refroidissement de la centrale de Nogent pour en faire des sculptures. Depuis que les mésanges bleues ont picoré à mort Jean-François Copé, les candidats à l’élection présidentielle se font rares. Mélenchon et Hamon se font tirer l’oreille et voudraient se consacrer à l’entretien de leur jardin partagé. Ils acceptent tout de même de débattre des modalités d’introduction d’une « forme d’anthropophagie rituelle dans la culture occidentale », « solution la plus sûre pour que plantes et animaux soient durablement considérés comme des sujets ». Un anthropologue jivaro participe à une « réunion d’anciens » à la terrasse du Café de la gare de Bois-le-Roi en Seine-et-Marne pour comprendre, à travers leurs conversations, la nature « du culte solaire dont ils semblent être les prêtres ».

26 septembre 2018

SIVENS SANS RETENUE

Recueil de documents sur « l’automne brûlant du Testet » en 2014, autour du chantier de barrage dans la forêt de Sivens, dans le Tarn, qui marqua « le franchissement d’un nouveau seuil dans le conflit qui oppose l’État français à des fractions de la population qu’il administre, sur les questions d’aménagement des territoires ». Approche inhabituelle avec ce genre d’ouvrage, la diversité des tendances du mouvement de contestation, est représentée.

23 septembre 2018

LE NOIR QUI INFILTRA LE KU KLUX KLAN

Récit d’une incroyable enquête : avec un culot monstre, Ron Stallworth, premier policier noir de Colorado Springs parvient à se faire accepter par le Ku Klux Klan. Si un de ses collègues, blanc, le représente physiquement aux réunions, il parvient à bluffer toute la section locale par téléphone et à gagner les grâces du Grand Sorcier David Duke, le responsable national.

21 septembre 2018

SORCIÈRES - La Puissance invaincue des femmes

En explorant l’histoire des chasses aux sorcières, notamment à partir des analyses des féministes actuelles, Mona Chollet recherchent les origines de la stigmatisation qui touche aujourd’hui les femmes indépendantes, les femmes célibataires, les femmes sans enfants, en particulier celles qui prétendent vouloir contrôler leur fécondité, les femmes âgées et celles qui assument tôt les signes de vieillissement au lieu de se soumettre aux injonctions à paraître jeunes à n’importe quel prix. Elle brise les symboliques misogynes liées aux sorcières en démontrant qu’elles entretiennent une guerre contre les femmes et les renverse en faire surgir une puissance positive : « La sorcière incarne la femme affranchie de toutes dominations, de toutes limitations ; elle est un idéal vers lequel tendre, elle montre la voie. »

18 septembre 2018

LE MYTHE DE LA THÉORIE DU RUISSELLEMENT

Réduire les impôts pour les riches, bénéficierait à tout le monde par « ruissellement », telle est la logique de bien des mesures adoptées par bien des gouvernements, de Reagan à Macron/Philippe. Arnaud Parienty, professeur de sciences économiques et sociales, propose d’analyser cette idée et son fonctionnement comme celui d’un mythe, c’est-à-dire une construction imaginaire, puisqu’aucun économiste n’a jamais produit de « théorie du ruissellement ». Il démontre, en confrontant leurs mécanismes à la théorie économique et aux données empiriques, comment les politiques néolibérales conduisent à une explosion des inégalités au lieu de favoriser la croissance et l’emploi comme elles s’en défendent.

14 septembre 2018

ÉCOLOGIE OU CATASTROPHE - LA VIE DE MURRAY BOOKCHIN

Murray Bookchin (1921-2006), militant écologiste américain, théoricien de l’écologie sociale et du municipalisme libertaire adopté et appliqué depuis quelques années au Kurdistan syrien, est peu connu en France. Janet Biehl, collaboratrice et compagne de ses dernières années, fidèle à sa promesse, retrace sa vie tout en présentant son importante oeuvre théorique.

9 septembre 2018

POLITIQUE QUALITÉ - Le chemin est individuel, collectif et politique

Un groupe de retraitées, anciennes collègues, se retrouvent régulièrement pour marcher. Un jour où elles repensent à tout ce qu’elles ont vécu à l’usine, surgit l’idée d’entreprendre un livre ou, pourquoi pas, une pièce de théâtre pour raconter les grèves, les luttes. Et les voici embarquées dans une aventure qui va les conduire à livrer le récit de leurs souvenirs, à évoquer leur enfance, leurs années de travail, afin qu’un metteur en scène produise un texte qu’elles finiront par jouer en binôme avec des jeunes filles chargées de les incarner dans le passé.

7 septembre 2018

1973

Après 42 années d’usine et quelques livres écrits à propos de son travail, Jean-Pierre Levaray revient sur ses premiers mois de sa « carrière de prolo » et ceux qui l’ont précédés, en cette année 1973 où il obtient le BEP « conducteur d’appareil dans l’industrie chimique », milite déjà et manifeste dans l’attente du Grand Soir.

6 septembre 2018

BULLSHIT JOBS

En 1930, John Meynard Keynes prédisait que les technologies auraient suffisamment progressé d’ici la fin du siècle pour que les pays industrialisés puissent instaurer une semaine de travail de quinze heures. Pourtant, la technologie a été mobilisée pour nous faire travailler plus en créant des emplois inutiles. Dans les grandes entreprises, alors que les campagnes de réductions de coût, les licenciements et les accélérations de cadence touchent systématiquement les personnes qui fabriquent, transportent, réparent ou entretiennent, le nombre de « gratte-papier » semble sans cesse gonfler car la classe dirigeante a compris qu’une population heureuse, productive et jouissant de temps libre est un danger. C’est pourquoi, tandis que les « vrais travailleurs » sont constamment écrasés et exploités, les sans-emplois sont terrorisés et dénigrés et les gens « fondamentalement payés à ne rien faire » adhèrent aux vues et aux sensibilités de la classe dirigeante et réservent leur animosité à ceux dont le travail a une valeur sociale indéniable.

1 septembre 2018

L’AN 501, LA CONQUÊTE CONTINUE

La confrontation entre les conquérants et les peuples conquis à l’échelle planétaire se poursuit sous d’autres noms. L’Irlande, soumise puis empêchée de se développer, a servi de terrain expérimental pour l’élaboration dans la violence de la « doctrine du commerce » appliquée ensuite lors de la conquête du Nouveau Monde puis, de façon sélective, pour assurer la subordination du Sud. Noam Chomsky multiplie les dates, les faits et les chiffres dans cet opulent essai pour mettre en évidence la constance, cinq siècles durant, des stratégies de domination mises en oeuvre par les superpuissances dans les pays conquis mais aussi dans nos sociétés, l’utilisation des théories économiques, de la démocratie et des droits de l’homme comme des instruments de pouvoir destinés à dévaliser et exploiter les autres nations.

31 août 2018

CAPILLARIA ou le pays des femmes

Utilisant le procédé du « voyage fantastique » que Jonathan Swift mit au point pour ses Voyages de Gulliver deux siècles plus tôt pour bouleverser le point de vue de ses lecteurs, Frigyes Karinthy raconte comment, à la suite d’un naufrage, il se retrouva dans un pays sous-marin peuplé de femmes.

30 août 2018

LA CONSCIENCE DE CLASSE

Edoardo Sanguineti (1930-2010), fondateur du Gruppo 63 avec Umberto Eco et Nani Balestrini, dépoussière la notion de « lutte des classes », trop souvent renvoyée dans les oubliettes du passé malgré sa violente actualité, au nom d’un sempiternel culte de la nouveauté. Il croit possible aujourd’hui d’adhérer au matérialisme historique et propose « un petit guide pour inciter à bricoler une position à assumer, au niveau de la pensée mais aussi de la pratique concrète, dans la vie quotidienne ».

24 août 2018

TENTATIVE(S)S DE RÉSISTANCE(S)

Marie-Do Fréval prend la parole. Elle prend la parole dans l’espace public car « l’heure est grave » et « la période est historique », car « le théâtre de la résistance doit renaître » : « Je reviens vers vous face au tyran économique-lubrique qui nous laisse chaque jour un peu plus inanimés sur le paillasson citoyen, enfermés dans une fausse maison démocratique, émasculés devant l’éternelle télé, crucifiés au poteau de la caméra de surveillance, lobotomisés par la publicité ».

14 août 2018

MISÈRE DE L’ESPACE MODERNE - La production de Le Corbusier et ses conséquences

En se basant sur l’analyse de sa production bâtie et théorique, Olivier Barancy montre l’imposture de Le Corbusier (1887-1965), auto-proclamé architecte mais jamais diplômé, « le caractère totalitaire de ses projets et la misère spatiale qu’il a engendrée de son vivant jusqu’à aujourd’hui ».

12 août 2018

LA FAIM, LA BAGNOLE, LE BLÉ ET NOUS - Une dénonciation des biocarburants

Partout dans le monde, blé, colza, tournesol, canne à sucre, soja, maïs remplissent les réservoirs des bagnoles et des camions alors que depuis l’invention de l’agriculture, ils nourrissaient les hommes. Présentés comme « écologiques », imposés par le puissant lobby de l’agriculture industrielle, les biocarburants sont une mystification totale que dénonce avec cette enquête, Fabrice Nicolino.

7 août 2018

LA VIOLENCE DES RICHES - Chronique d’une immense casse sociale

Les sociologues Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot étudient les vrais casseurs, les bénéficiaires et les commanditaires d’une violence aux apparences savantes et impénétrables, qui confisque les fruits du travail. Ils analysent les mécanismes de cette violence qui permet la distribution des dividendes en même temps qu’elle autorise le licenciement de ceux qui les ont produits. Mêlant enquêtes, portraits et données chiffrées, ils mettent des visages sur ces « ennemis sans visage ». Chroniques de la guerre sociale en cours.

2 août 2018

LE MANIEMENT DES LARMES

N’utilisant que des extraits de rapports d’écoute, de discours, de déclarations et d’interviews, Nicolas Lambert met en scène la politique française de l’armement et ses coulisses à l’ombre desquelles évoluent ministres et intermédiaires, circulent des sommes considérables, se concluent des accords inavouables.

1 août 2018

LE MONDE DES GRANDS PROJETS ET SES ENNEMIS

Familier de la ZAD de Notre-Dame des Landes et des cortèges de la lutte No TAV, Serge Quadruppani analyse la conception du monde inspirant autant les projets d’ingénierie sociale qui visent « à rendre absolue la soumission du travail au capital », « dans la continuité de la contre-révolution libérale reagano-thatchérienne », que les Grands Projets : « une conception instrumentale qui engendre la destruction des milieux naturel et humain au profit du capital mondialisé ».

30 juillet 2018

LE SOLILOQUE DU ROI LÉOPOLD

Avec le sens de la satire qu’il affectionne et pratique tout particulièrement à la fin de sa vie, Mark Twain donne la parole à Léopold II, roi de Belgique, en réponse aux accusations de plus en plus nombreuses sur les exactions commises au Congo, sa propriété personnelle.