19 juillet 2018

LA TRAGÉDIE DE LA CROISSANCE

Gilbert Rist, professeur à l’Institut de hautes études internationales et du développement de Genève partage le constat que les sociétés modernes s’obstinent dans la voie de la croissance tout en niant ses conséquences sociales et environnementales qui conduisent à la destruction des conditions de la vie humaine sur terre. « Chacun comprend aisément qu’une croissance infinie dans un monde fini est impossible tout en agissant comme si cela n’était pas vrai. » Il dénonce et critique le paradigme économique dominant responsable de l’engouement universel pour la croissance puis propose d’anticiper la société de l’après-croissance, afin d’échapper au découragement ou au repli sur soi.

18 juillet 2018

DE TOUT BOIS #9 - Revue de lutte contre le Center Parcs de Roybon

« Depuis dix ans, un mouvement s’oppose à un projet de complexe touristique industriel dans la forêt des Chambarans. L’entreprise Center Parcs-Pierre & Vacances compte raser 100 hectares d’arbres pour construire un parc de loisirs capable d’accueillir 5 000 personnes (le village de Roybon compte 1 200 habitants), financé sur fonds publics et appuyé sur des niches fiscales. Avec la tentative de démarrage des travaux il y a trois ans et demi, la lutte a connu un tournant : depuis, le site convoité est occupé de façon permanente. » rappelle l’éditorial.

17 juillet 2018

MORTS PAR LA FRANCE - Thiaroye 1944

En décembre 1944, des tirailleurs qui réclamaient le versement de leur solde de captivité et de leur prime de démobilisation, sont abattus dans un camp militaire à Thiaroye, au Sénégal, au cours de la répression de ce que la version officielle présente comme une rébellion armée, faisant état de 35 morts. Pourtant, Armelle Mabon, une jeune étudiante en histoire a l’intime conviction qu’il s’agit d’un mensonge pour dissimulé un massacre prémédité qui fit plusieurs centaines de victimes.

14 juillet 2018

MAUVAISES MINES - Combattre l’industrie minière en France et dans le monde

Initié par l’association Ingénieurs sans frontières Systèmes extractifs et environnements (ISF SystExt), cet ouvrage propose un état des lieux du « renouveau minier » français, des pollutions qu’il implique, notamment l’impunité et les scandales de l’après-mine, les faux-semblants écologiques de la mine « verte » qui est avant tout une technique de communication et des tentatives d’échapper au débat public.

12 juillet 2018

TRÈS BRÈVE RELATION DE LA DESTRUCTION DES INDES

Soixante ans après le premier voyage de Christophe Colomb, l’évêque Bartolomé de Las Casas publie à Séville un violent réquisitoire contre les crimes de la colonisation des territoires d’Amérique, destiné au futur souverain d’Espagne, Philippe II.
Il dénonce avec virulence la cupidité, la fourberie, la barbarie et le cynisme des Espagnols responsables de la mort de plus de douze millions de personnes en quarante ans. 

7 juillet 2018

LA BOMBE - De l’inutilité des bombardements aériens

Longtemps après avoir été mobilisé et avoir participé au bombardement de Royan en avril 1945, Howard Zinn prend conscience des atrocités infligées aux civils que rien ne justifie. Il se souvient s’être réjoui avec son épouse à l’annonce du bombardement atomique d’Hiroshima parce qu’il mettait fin à la guerre. À la lecture de récits, d’études d’historien et de documents officiels il comprendra que les attaques d’Hiroshima et de Nagasaki n’étaient pas des opérations de combat et n’avaient pas de cibles militaires comme objectif premier mais relevaient de la démonstration de force et d’actes terroristes dans la mesure où elles constituaient un acte de « violence aveugle commis contre des êtres humains pour des motifs politiques ».

5 juillet 2018

TAZ - ZONE AUTONOME TEMPORAIRE

Considérant que la Révolution ne viendra plus ou qu’elle sera, comme à chaque fois, trop vite rattrapée par la réaction, Hakim Bey propose des soulèvements immédiats permettant d’instaurer ce qu’il nomme des « zones autonomes temporaires » (en abrégé TAZ). Refusant de définir ce concept, il va tout de même l’explorer et l’expliciter puis l’illustrer par des précédents historiques.

30 juin 2018

UN MAILLOT POUR L’ALGÉRIE

En 1958, à quelques semaines du coup d’envoi de la coupe du monde en Suède, Amar Rouaï, Mustapha Zitouni, Abdelhamid Kermali, Abdelaziz Ben Tifour, Rachid Melkhoufi, en tout une dizaine de joueurs professionnels français, disparaissent brusquement et partent constituer en Tunisie une équipe « nationale » algérienne, l’équipe du FLN, qui donnera une déterminante visibilité à ce qu’on continuait à minimiser en métropole sous le terme d’événements. 

28 juin 2018

FRUSTRATION N°14 – Été 2018

Un an de Macron = un an de destructions. C’est le bilan que propose cette revue trimestrielle de « critique sociale pour le grand public ».

26 juin 2018

ZAPATISME : LA RÉBELLION QUI DURE

Vingt ans après l’insurrection du 1er janvier 1994, la rébellion des indigènes zapatistes du Chiapas lutte toujours « pour la dignité » et « contre le capitalisme ». Bilan et perspectives.

24 juin 2018

LA SEPTIÈME ARME : une autre histoire de la République

Théorisée par les militaires français pendant la guerre d’Indochine, la doctrine de la guerre contre-insurrectionnelle, maquillée en politique de maintien de l’ordre, est encore à l’oeuvre dans l’actuelle « guerre contre le terrorisme ». De la guerre d’Algérie à Rwanda, en passant par l’Amérique latine, le journaliste David Servenay retrace l’histoire de cette arme dite psychologique.

21 juin 2018

À QUOI SERVENT LES POLITIQUES DE MÉMOIRE ?

Envers des politiques d’incitation à la haine, les politiques de mémoire mise en place par les gouvernements tendent à construire une société apaisée mais elles ne semblent pas avoir rempli leur mission. Sociologues et politistes aux CNRS, Sarah Gensburger et Sandrine Lefranc tentent de comprendre.

19 juin 2018

LA CONQUÊTE DU PAIN

En 1892, Pierre Kropotkine jette les bases d’une société libre et solidaire, à bâtir sur les ruines des banques et des États, sans capitalisme ni exploitation d’aucune sorte. C’est Élisée Reclus qui explique dans sa préface que c’est « une moquerie amère de donner le nom de société », tant que nous n’aurons pas fait la conquête du pain, la conquête pour tous de tout ce qui est nécessaire.

12 juin 2018

KURDISTAN, AUTOGESTION, RÉVOLUTION

Ce recueil d’articles, d’entretiens, de témoignages parus dans Alternative Libertaire et entre novembre 2014 et mars 2018, présente ce « nouveau Chiapas » et s’applique à éclairer le projet de société à l’oeuvre au Kurdistan syrien et le contexte géopolitique complexe.

11 juin 2018

LA TYRANNIE DU GENRE

Si nous sommes tous différents, selon notre sexe biologique, nous sommes tenus d’être différents de telle ou telle manière.
Un ensemble de discours psychologisants, de normes et de symboles instaurent une « police du genre » qui agit comme déterminant physique et psychologique. Ce sexisme ordinaire « ronge la confiance en soi et rogne l’éventail des possibles », instaurant une « bi-catégorisation
, obsédée par tout « risque » de confusion ». Les distinctions matériels et symboliques qui en découlent sont alors présentées comme relevant de l’essence même de chaque groupe.

9 juin 2018

CONGO 1905 - LE RAPPORT BRAZZA

Alors que l’exécution barbare (à la dynamite !) d’un indigène défraye la chronique, le gouvernement confie à Pierre Savorgnan de Brazza, découvreur du Congo, la mission d’enquêter et de démontrer que cet incident condamnable est isolé et nullement assimilable à un système organisé.

7 juin 2018

ÉLOGES DES MAUVAISES HERBES - Ce que nous devons à la ZAD

Écrit dans l’urgence de l’expulsion de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, ce livre regroupe les textes de seize personnalités intellectuelles, littéraires et artistiques cherchant à penser l’importance de ce qui se joue là.

6 juin 2018

MAI 68 ET LA LUTTE DES CLASSES EXPLIQUÉS AUX ENFANTS

Il y a dix ans, pour les 40 ans de mai 68, deux albums pour enfants sont parus, assez similaires dans l’approche. Et depuis, pas grand chose. C’est pourquoi nous avons élargie cette thématique à d’autres (tout aussi rares) titres évoquant les luttes sociales.

4 juin 2018

NANTES RÉVOLTÉE N°3 - Mai/juin 2018

Nantes, on le sait depuis trois numéros et au quotidien par la page Facebook éponyme aux 65 000 amis, est révoltée ! Cela ne date pas d’hier puisqu’en 68, entre autres manifestations émeutières et occupations d’usine, un « comité central de grève » administra pendant quelques jours la ville abandonnée par le pouvoir local, expérience inédite ancrée dans les mémoires sous le nom de « Commune de Nantes ». Aujourd’hui, la tentative d’écrasement de la ZAD illustre la militarisation de la répression et la mutation des régimes politiques occidentaux vers une hégémonie des idées sécuritaires. « Le fascisme n’est pas le contraire de la démocratie mais son évolution en temps de crise », écrivait Bertold Brecht.

3 juin 2018

UNE HISTOIRE POPULAIRE DU FOOTBALL

Tandis que le football mondialisé, parangon du sport marchand et de la culture de masse, incarne plus que jamais les dérives du capitalisme, il continue de susciter un incroyable engouement populaire. Remontant à ses origines, Mickaël Correia s’intéresse à ce qu’il y a de subversif dans le football, arme d’émancipation, creuset de nombres de résistances à l’ordre établi, patronal, colonial, dictatorial, patriarcal, à rebours des critiques radicales du sport qui le cantonne à un nouvel « opium du peuple ».

28 mai 2018

LE MONDE DIPLOMATIQUE N°770

Donner des clefs pour comprendre les événements attendus dans le mois, telle est l’une des missions que se donne Le Monde Diplomatique. Ainsi, le chercheur indépendant Thomas Vescovi explique comment l’expulsion des Palestiniens en 1948 constitue un « trou noir » dans le récit national d’Israël.

27 mai 2018

À LA RECHERCHE DU VRAI ET DU JUSTE

Germaine Tillion a vu son existence plusieurs fois précipitée dans le cours de l’Histoire, de la Résistance à la Guerre d’Algérie, l’obligeant à confronter les exigences de sa pensée aux choix à suivre dans l’action. Est réuni dans ce volume, l’ensemble de ses interventions publiques, entretiens, déclarations, articles, préfaces qui permettent d’éclairer son destin exemplaire à la lumière de son indéfectible nécessité de toujours « défendre le Juste et le Vrai ».
Ses témoignages directes, complétés par ceux qu’elle a collectés, analysés par son double regard d'ethnologue et d’historienne, alimentent une parole essentielle.

26 mai 2018

BUREAUCRATIE

Le renversement du socialisme bureaucratique n’a pas abouti au triomphe du marché et de la liberté mais à l’emprise d’une bureaucratie publique et privée étroitement imbriquée. David Graeber formule la « loi d’airain du capitalisme » qu’il propose ensuite d’analyser : « Toute réforme du marché – tout initiative gouvernementale conçue pour réduire les pesanteurs administratives et promouvoir les forces du marché – aura pour effet d’accroître le nombre total de réglementations, le volume total de paperasse et l’effectif total des agents de l’État. »

16 mai 2018

POUR SAUVER LE PLANÈTE, SORTEZ DU CAPITALISME

Hervé Kempf raconte comment un véritable « conditionnement psychique » a profondément changé la nature du capitalisme depuis les années 1980, en marginalisant les logiques collectives et imposant son modèle individualiste de comportement, générant une crise économique majeur et une crise écologique d’ampleur historique. La technologie n’est qu’un leurre utilisé par l’oligarchie pour détourner l’attention du désastre qui vient, une illusion qui vise à perpétuer le système de domination en vigueur.

14 mai 2018

LE PARADIS À (RE)CONQUÉRIR

En 1843, âgé de 25 ans, Henry David Thoreau dénonce les travers des industries qui se mettent en place et la logique matérialiste et destructrice qu’adopte alors notre civilisation.

12 mai 2018

COMMENT LA NON-VIOLENCE PROTÈGE L’ÉTAT

Considérant que la non-violence se fonde sur une falsification méthodique des histoires des luttes sociales du passé, Peter Gelderloos propose une critique de cette emprise morale et plaide pour la diversité des tactiques, choisies selon les situations particulières, pour un « activisme révolutionnaire ou offensif ».

9 mai 2018

LE SOLEIL EN FACE - Rapport sur les calamités de l’industrie solaire et des prétendues énergies alternatives

« Crise énergétique » et « crise environnementale » seront résolues au moyen du « développement durable », à en croire les politiciens, les industriels et la bonne conscience citoyenne. Le véritable Graal de cette quête d’une énergie inépuisable et à vil prix reste l’énergie solaire mais loin de l’utopie d’une énergie « propre », cette industrie sera « une avancée stratégique de l’électrification du monde », « un apport décisif à la réquisition de nos vies par l’économie ». « Après les sacrifices à l’idole nucléaire voici ceux du nouveau culte solaire. »

6 mai 2018

URGENCE ! SI L’OCÉAN MEURT NOUS MOURRONS

« Ce livre ne tourne pas autour du pot. Il a l’intérêt de présenter un bilan et une analyse lucides de la situation et de proposer des solutions, sans faux-semblants. Ça ne plaira donc sans doute pas à tout le monde, mais là n’a jamais été l’ambition de Paul. Pour faire des choses importantes, il faut commencer par renoncer à faire l’unanimité. » prévient Lamya Essemlali, co-fondatrice et présidente de Sea Shepherd France, dans sa préface.
Dans ce manifeste coup de poing, écrit et distribué aux  gouvernements en amont de la Cop21, Paul Watson va effectivement droit au but : aimons-nous suffisamment nos enfants pour leur épargner une catastrophe ou sommes-nous trop attachés « au confort que nous procurent la pollution, la surexploitation et le consumérisme » ?

5 mai 2018

LE GAFFEUR

Représentant en produits cosmétiques, Pierre Javelin voit brusquement sa vie basculer : il découvre un couple installé dans son appartement, comme s’il y vivait depuis des années ; sa femme est introuvable ; leurs noms ont disparu des registres administratifs.

7 MINUTES – COMITÉ D’USINE

« Onze femmes en colère » pourrait être le titre de cette nouvelle pièce de Stefano Massini. Représentant leurs collègues, elles vont devoir négocier avec les nouveaux patrons de l’usine, le maintien de tous leurs emplois. Mais « le pas » que leur demande la direction « dans cette délicate conjoncture » pour « récompenser l’effort consenti » va les diviser.

2 mai 2018

QUAND LA GAUCHE ESSAYAIT - Les Leçons du pouvoir (1924, 1936, 1944, 1981)

Les divisions de la gauche française assurèrent la longévité du pouvoir conservateur au XXe siècle et épuisèrent les rares coalitions progressistes parvenant au pouvoir, avant de les épuiser. Avec cette étude comparative du Cartel des gauches (1924-1926), du Front populaire (1938-1938), de la Libération (1944-1947) et des premières années de l’ère mitterrandienne (1981-1986), Serge Halimi établit le bilan de leurs réalisations et de leurs échecs. Il cherche à en tirer des leçons.
« Qu’elle choisisse d’agir trop vite ou de ne rien bouleverser, la gauche française intériorise un manque de confiance en sa capacité de gouverner. »

30 avril 2018

¡ NO PASARAN !

Trois discours, trois appels à défendre la liberté, contre la dictature, le fascisme et tous les despotismes.

LE GROS CAPITALISTE

Quelques textes pour découvrir cet intrigant romancier à l’existence mystérieuse et romanesque.

29 avril 2018

D’UN MENSONGE DÉCONCERTANT À L’AUTRE

Avec ce texte, Michel Barrillon dénonce les manipulations langagières qui travestissent les représentations du totalitarisme soviétique et des démocraties occidentales au point d’inhiber le désir de changer radicalement la vie. En démontrant que les ex-pays socialistes n’étaient pas socialistes parce que fondamentalement capitalistes, il cherche à contribuer à la réhabilitation des programmes utopiques radicaux auxquels la puissance des sociétés établies interdit de voir le jour, du projet d’abolition du capitalisme comme condition de l’émancipation humaine.

26 avril 2018

ÉGOLOGIE : Écologie, individualisme et course au bonheur

Partant du paradoxe souligné par Diderot dès le XVIIIe siècle, selon lequel en satisfaisant nos désirs sans souci pour les autres on trouve, certes, du bonheur à court terme, mais en construisant un monde social peu propice au bonheur à long terme, Aude Vidal critique une partie des idées écolo-alternatives, notamment celles relevant du développement personnel, qu’elle qualifie d’« égologiques », les accusant de renforcer les individualismes et de rejoindre ainsi la doctrine libérale en contribuant à la dureté du monde, contre laquelle elles prétendent pourtant lutter.