18 janvier 2022

DEUX MAINS DANS LA TERRE - Vers une transition écologique

Remettant progressivement en question son métier et afin de retrouver son autonomie, un agriculteur s’engage dans une transition vers l’agriculture biologique. L’agronome Jacques Caplat adapte son discours en bande dessinée, le répartissant entre différents « informateurs » (épouse lectrice et inquiète, invité d’une matinale d’information radiophonique ou poadcast, collègues s’interrogeant également sur leurs pratiques ou ayant opté pour d’autres logiques, etc) contribuant à la prise de conscience.

14 janvier 2022

LA COLÈRE DE LUDD

En racontant l’histoire du mouvement luddite (1811-1817) qui mena l’Angleterre au bord de l’insurrection avec l’opposition physique à l’introduction des machines dans l’industrie textile, Julius Van Daal entend avant tout restituer ce passé falsifié par l’histoire officielle. En revenant aux faits, il dessine une révolution contre la révolution industrielle et le capitalisme naissant, contre le salariat. « La révolution industrielle est ce moment où l'humanité bascule hors d’elle-même, d'abord gauchement et timidement, puis avec une ardeur et une assurance toujours accrues, sourde à tout argument autre qu’économique, entraînée dans la spirale sans fin de la valorisation, dont l'implacable et fructueux mouvement paraît résoudre tous les problèmes matériels… Non sans créer, à chaque problème résolu, cent nouveaux problèmes toujours plus épineux, toujours plus calamiteux. » « Les ouvriers luddites furent les premiers, au sein du système, à rejeter en actes cette désastreuse transformation lorsqu'ils refusèrent de se laisser brusquer par le “sens de l’histoire“et berner par les capitalistes pour être broyés par la “roue du progrès“. »

6 janvier 2022

REAL NIGGAZ DON’T DIE!

Troisième jeu de la série des Grand Theft Auto, San Andreas offre un gigantesque terrain de jeu urbain où le joueur peut déambuler librement et commettre une effarante variété de méfaits, ou accepter à différents moments des missions en rendant visite à des contacts. Ces missions racontent une histoire parallèle à la progression dans le jeu. Samuel Archibal, professeur de littérature à l’UQAM, s’attache à explorer la tension et les rapports réciproques entre le jeu et le récit. Il cherche à mesurer la liberté réelle du joueur et à identifier les possibilités subversives.

5 janvier 2022

ALERTE VIRALE

Professeur de droit constitutionnel à l’université de Tsinghua avant d’être évincé de son poste, emprisonné puis assigné à résidence, Xu Zhangrun critique, avec ce texte publié en février 2020, la gestion de l’épidémie de coronavirus partie de Wuhan, et incrimine le système autocratique mis en place par Xi Jinping.

4 janvier 2022

LE MAÎTRE DU HAUT CHÂTEAU

Les Allemands et les Japonais ont gagné la Seconde Guerre mondiale. La solution finale a été étendue au « problème africain », décimant ce continent. La Méditerranée a été asséchée, embouteillée, transformée en terres arables grâce à l’énergie atomique.

3 janvier 2022

À QUOI SERT L’IDENTITÉ « NATIONALE » ?

L’historien Gérard Noiriel revient sur l’origine de la logique identitaire au XIXe siècle, et explique comment elle n’a cessé, depuis, d’alimenter les discours nationalistes, jusqu’à ceux du candidat Sarkozy en 2007.

14 décembre 2021

ÉLOGE DES VAGABONDES

« Le monde inquiet dénonce l'invasion des êtres venus d’ailleurs. Étrangers, plantes, animaux, comment osez-vous gagner nos terres ? » Le paysagiste Gilles Clément prend la défense de quelques unes de ces weeds, « pestes végétales » aujourd’hui clouées au pilori. Au nom de la diversité, sont fixées les « normes d’un paysage » et déclarés ennemis les êtres qui en franchissent les limites. Il répond que la multiplicité des rencontres sont « autant de richesses ajoutées au territoire » et explique comment nos activités, nos désherbants, nos défrichages, notre béton et nos cultures industrielles permettent à ces « plantes vagabondes » de s’installer et de se développer. « Il va falloir un jour se décider à réviser le vocabulaire horticole, non pour accabler à nouveau telle ou telle espèce, mais pour se contenter de regarder le vagabondage des plantes comme l'accompagnement logique de notre propre agitation. Un paysage qui s’ouvre sous la lame des bulldozers verra, pour commencer, un cortège de plantes pionnières fleurir les terres bouleversées. Dans bienvenue ou malvenue, l'important est la venue. »

7 décembre 2021

QUATRE PETITS COCHONS, UN LAPIN, UNE VACHE, UN CASTOR ET… UN LOUP !

Alors que ses trois frères rappliquent rapidement au bercail, leurs maisons détruites ou ravie par le loup – on s’en souviendra certainement – le quatrième petit cochon prend le temps de se documenter, de s’informer patiemment avant de partir à son tour.

LES MONOLOGUES DU VAGIN

Avec ce texte quasi-culte, joué pour la première fois à New-York en 1996, Eve Ensler transmet les paroles de quelques deux cents femmes qu’elle a interviewées pour évoquer leur rapport à leur vagin.

5 décembre 2021

1953, UN 14 JUILLET SANGLANT

Lors du traditionnel défilé syndical du 14 juillet 1953, à Paris, la police provoque des affrontements et tire, tuant six ouvriers Nord-Africains, qui réclamaient l’indépendance de l’Algérie, et un syndicaliste métallurgiste, membre du service d’ordre de la CGT. S’appuyant sur des témoignages directs et les archives de la presse, Maurice Rajsfus a enquêté sur ce crime d’État et révèle les mécanismes d’un racisme systémique. Comme il l’indique en avertissement : « Ce n'était que la représentation des méfaits ordinaires du colonialisme, importés cette fois en métropole. »

3 décembre 2021

LE DROIT DU SOL

Alors qu’on nous présente désormais l’énergie nucléaire comme une technologie « verte », solution idéale pour contrer le réchauffement climatique, cet album d’Étienne Davodeau tombe à pic en pointant fort justement ce qui tend a être invisibilisé : l’insoluble fardeau des déchets nucléaires. Parti de Pech Merle, dans le Lot, où nos ancêtres cro-magnons ont laissé, sous terre, il y a 22 000 ans, une grande frise de vingt-cinq animaux, pour rejoindre à pied la commune de Bure, dans la Meuse, où un projet d’enfouissement de déchets nucléaires est en chantier. Tout au long de ces 800 et quelques kilomètres de chemin, il va convoquer, virtuellement, « des femmes et des hommes qui ont des choses à nous dire sur ces sujets ».

25 novembre 2021

« ENNEMIS MORTELS » Représentations de l’islam et politiques musulmanes en France à l’époque coloniale

Des représentations de l’islam et des musulmans ont été élaborées, de la fin du XIXe siècle jusqu’à la guerre d’Algérie, par les élites académiques, scientifiques, littéraires et politiques : religion « nuisible » selon Ernest Renan, sexualité prétendument débridée et « contre nature » de ses adeptes selon Maupassant, jugés rétifs au progrès, danger protéiforme et existentiel qui menace les bonne moeurs et la sécurité sanitaire, l’avenir de la nation et de la civilisation occidentale. Olivier Le Cour Grandmaison, enseignant en sciences politiques et philosophie politique à l’université Paris-Sarclay-Évry-Val d’Essonne, analyse « l’invention d’un Orient islamisé réputé par nature obscurantiste, hostile au progrès et ennemi d’un Occident pensé comme l’unique moteur de l’histoire universelle », qui affecte notre présent et alimente beaucoup d’obsessions islamophobes contemporaines.

19 novembre 2021

L’ENFER NUMÉRIQUE

Le monde numérique se prétend « dématérialisé » mais consommerait 10% de l’électricité produite sur la planète et dégagerait 4% des émissions de CO2, soit près du double du secteur aérien civil. Après LA GUERRE DES MÉTAUX RARES, le journaliste Guillaume Pitron, poursuivant son enquête sur le monde technologique qu’on nous prépare, a découvert que le cloud, loin d’être virtuel, s’annonce surtout celui de bien des pollutions. Avec ses multiples interfaces, son réseau gigantesque et ses besoins de stockage astronomique, quel est le véritable impact écologique de l’industrie numérique ?

17 novembre 2021

LE MIDDLE GROUND

« Ce livre s’écarte de ces histoires par trop simplistes et les refond dans un récit plus complexe et moins linéaire. Il parle de la recherche d'un compromis et d’un sens commun. » Lorsqu'il parait en 1991, il provoque une déflagration copernicienne, mettant à mal la version dichotomique de histoire américaine. Pendant deux siècles, du XVIIe au début du XIXe siècle, dans la région des Grands Lacs qu’étudie Richard White, professeur d’histoire américaine à l’université de Stanford, les habitants, Algonquiens et Européens de diverses origines, ont édifié « un monde commun compréhensible par tous », « créant de nouvelles grilles d'interprétation et de nouveaux systèmes d’échange », non sans violence et conflits, s’adaptant les uns aux autres « au travers d'un système de méprise aussi créatif qu’opportun » qu'il nomme « le Middle Ground ». Incapables de contraindre ou d’ignorer les Indiens, dont ils avaient besoin en tant qu’alliés, partenaires commerciaux, partenaires sexuels et voisins pacifiques, de les « transformer en autre radical », les Blancs durent les rencontrer et inventer un monde commun et pérenne, jusqu’à ce que les Indiens ne soient plus capables de les contrer. Mais la République américaine réussit là où les empires français et anglais avaient échoué : « les Américains inventèrent les Indiens et les obligèrent à supporter les conséquences de cette invention ». Depuis, nous considérons l’histoire de l’époque coloniale et des premiers temps de la République américaine « à travers le prisme de l’altérité ».

14 novembre 2021

LA BREBIS GALEUSE

Elle n‘a pas du tout « l’esprit de troupeau ». Les autres brebis la détestent parce qu’elle est « improductive » : elle a refusé les béliers. Et « pas de béliers, pas d’agneau. Pas d’agneau, pas de lait. » Alors, pour échapper à sa « délicate condition de côtelette », elle se taille une crête sur le crâne, la peint en bleu, raconte qu’elle a la gale et s’enfuit de la ferme d’Albert.

9 novembre 2021

POURQUOI LES LAPINS NE FÊTENT PAS LEUR ANNIVERSAIRE

Zou, petit lapin blanc du Lubéron, a décidé de quitter sa famille pour découvrir le vaste monde, en ce petit matin d’automne. Alors qu’il s’égare sous un mûrier sauvage, pour en grignoter les baies rouges et noires dont il raffole, il débouche sur une vaste prairie occupée par de nombreux lapins qui, « le museau protégé par une étoffe », le mettent en quarantaine dans un vieux cabanon.

LUIGI LUCHENI, L’ANARCHISTE QUI TUA SISSI

Devenu célèbre en poignardant l’impératrice d’Autriche Élisabeth en 1898, Luigi Lucheni (1873-1910) couchera, dans la cellule de sa prison, le récit de sa vie sur les pages de cinq cahiers dont un seul nous est parvenu, celui qui retrace son enfance. Il entendait montrer aux criminalistes qui veulent comprendre « comment s’altère la nature humaine », que les injustices sociales ont fait de lui « un criminel… artificiel », et aux « chantres du soi-disant progrès social », la nécessité de « s’intéresser un peu plus de l’enfance abandonnée ». À le lire, on se persuade rapidement, comme il l’escomptait, que « ce n’est pas un stupide […] qui a assassiné l’infortunée Impératrice » et que « c’est à la société qu’appartient la faute », pour l'avoir négligé.

8 novembre 2021

LE GANG DES CHEVREUILS RUSÉS

Depuis qu’elle a quitté Paris avec ses parents pour s’installer au pied des montagnes, Foxy, 10 ans, aime promener sa tignasse rousse dans les bois, faire du vélo toute seule dans le village et grimper jusqu’à sa cabane secrète près du « rocher du Dragon ». Mais un dimanche matin, un panneau publicitaire vantant les mérites d’un futur complexe hôtelier et de son golf apparait, annonçant un chantier qui détruira inévitablement, outre sa cachette, les vignes du voisin, l’auberge de madame Noël et le champ des chevreuils.

DICTIONNAIRE DE LA COMMUNE

« La tentation, surtout dans un dictionnaire, serait de ramener toute la pensée de la Commune à une définition. C'est un vieux complexe : on veut posséder, on veut savoir. Toute notre tradition culturelle est une tradition de propriétaires. Il s'agit de s’approprier, et vite, l’essentiel. La Commune est révolutionnaire en ce sens, aussi, qu’il n'y a pas moyen de la réduire à ce point. » Bernard Noël a composé ce copieux volume, parfaitement lisible dans son intégralité, et qui propose une espèce de reconstitution historique on ne peut moins labyrinthique.

5 novembre 2021

FILS DE VOLEUR

En racontant les jeunes années d’Aniceto Hevia, l’écrivain chilien Manuel Rojas livre ses souvenirs d’enfance : sa famille en perpétuel déménagement pour suivre les activités professionnelles du père, voleur renommé, puis la soudaine dislocation de celle-ci et son errance, alors qu’il est encore à peine un adolescent, entre l’Argentine et le Chili. « S'est ainsi que je partis à l'aventure, avec pour tout bagage une mère morte, un père en prison et trois frères disparus ; c'était beaucoup pour quelqu'un d'aussi jeune, mais d'autres enfants étaient peut être encore plus à plaindre. »

4 novembre 2021

LA GRANDE TRANSFORMATION DU SOMMEIL

La manière de dormir, d'un bloc d'environ huit heures, telle que nous la connaissons, s'est répandue à l’ère de la révolution industrielle avec la généralisation de l'éclairage artificiel des villes et l'imposition d'une nouvelle discipline du travail. À partir d’extraits de journaux intimes, d’oeuvres littéraires (d’Homère à Stevenson, en passant par Shakespeare et Virgile), de dépositions judiciaires et de livres de médecine, Roger Ekirch, professeur d'histoire à l'Institut polytechnique de Virginie, montre que le sommeil était communément jusque-là scindé en deux moments, séparés par une période de veille consacrée à différentes activités.

2 novembre 2021

LA DOMINATION POLICIÈRE

En prétendant défendre ce que l'État appelle l’ « ordre public », la police légitime son fonctionnement réel en cachant le fait qu'elle protège un ordre social inégalitaire. La violence physique et psychologique qu’elle produit rationnellement, par « les rondes et la simple présence, l'occupation virile et militarisée des quartiers, les contrôles d’identité et les fouilles au corps, les chasses et les rafles, les humiliations et les insultes racistes et sexistes, les intimidations, les menaces, les coups et les blessures, les perquisitions et les passages à tabac, les techniques d'immobilisation et les brutalisations, les mutilations et les pratiques mortelles », sont « les conséquences de mécaniques instituées, de procédures législatives et judiciaires, de méthodes et de doctrines enseignées et encadrées par les écoles et les administrations ». Mathieu Rigouste établit une généalogie de la police, depuis son origine coloniale, analyse l’évolution des figures de l’ennemi intérieur, depuis les « fellaghas » jusqu’aux « sauvageons de banlieue », l’élaboration et la légitimation idéologique de ce système coercitif jusqu'à sa mise en œuvre sur le terrain, pour assurer « la reproduction de la domination raciste, patriarcale et capitaliste ».

26 octobre 2021

LA LIBERTÉ OU RIEN

Féministe anarchiste anticapitaliste, anticléricale et antimilitariste, Emma Goldman a beaucoup écrit, notamment pour la revue Mother Earth qu’elle a fondée et dirigée. Cette copieuse anthologie d’articles, certains inédits en français, traite de la dictature bolchévique qu’elle dénonce après avoir passé dix-huit mois en Russie, du pédagogue espagnol assassiné Francisco Ferrer, du syndicalisme, de l’athéisme, des suffragettes, du système carcéral, du pacifisme. Un sérieux tour d’horizon des principales thématiques qu’elle a défendues tout au long de sa vie.

15 octobre 2021

ANTHROPOLOGIE ET ANARCHIE DANS LES SOCIÉTÉS POLYCÉPHALES

Thom Holterman, docteur en droit, analyse les sociétés égalitaires d’hier et d’aujourd’hui à partir des travaux de différents anthropologues, principalement l’Allemand Hermann Amborn, mais aussi Marcel Mauss, Marshall Sahlins, Pierre Clastres, David Graeber. Non seulement leurs rapports sociaux basés sur l’égalité et la participation de tous et toutes aux affaires de la cité, sont souvent semblables aux principes de l’anarchisme, mais ces sociétés sont surtout des exemples vivants (ou disparus mais ayant existés) de la mise en pratique (même si elles n’y font pas explicitement référence) de ceux-ci.

12 octobre 2021

LE VISAGE DE PIERRE

Mai 1960. « L’Amérique était derrière lui, son passé aussi ; il était en sécurité. La violence ne serait pas nécessaire, le meurtre non plus. Paris. La paix. » Pourtant, Simeon Brown, jeune Noir américain en exil, découvre rapidement qu’ici aussi certains subissent humiliations et brimades quotidiennes : « Les Algériens sont les nègres de la France. »

11 octobre 2021

CEUX DU CHAMBON

Etienne Weil n’a que 3 ans, « trop petit pour comprendre ce qui se passe vraiment », lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate. Son père, dont la famille est installée dans le 11e arrondissement de Paris depuis le XVe siècle, et qui a combattu dans l’armée française, doit se résoudre à déménager pour protéger sa famille. Après bien des péripéties, avec son frère aîné et bien d’autres enfants comme eux, « des enfants en danger », il sera accueilli au Chambon-sur-Lignon.

8 octobre 2021

REPRENDRE LA TERRE AUX MACHINES

Forts du constat que les alternatives paysannes s’avèrent totalement inoffensives face au complexe agro-industriel, que les consommateurs en changeant leurs habitudes alimentaires ne font que s’enfermer dans des niches créées par l’industrie et le marché et ne parviendront pas à modifier la trajectoire, que les élites politique et économique ne concéderont de bouleversement qu’avec le surgissement d'un mouvement social, les membres de L’Atelier paysan propose des pistes de rupture pour reprendre la terre aux machines, aux lobbies et au capital. « Ce manifeste se veut une contribution à l’émergence d’un large mouvement populaire pour l’autonomie paysanne et alimentaire. » Il s'agit de remettre en cause le choix fondamental fait par les sociétés industrialisées au sortir de la Seconde Guerre mondiale de « produire la nourriture le moins cher possible, dans l'espoir que tout le monde le monde puisse se nourrir à bas prix, et d'étouffer ainsi les revendications salariales et populaires ».

5 octobre 2021

YÉKINI, LE ROI DES ARÈNES

Yékini, originaire de Bassoul, petite île de pêcheurs d’où la lutte puise ses racines, champion invaincu, affronte un champion aux allures de rock stars. « Tyson est un des rares lutteurs à avoir décrocher son baccalauréat, ce qui lui a permis de lire les contrats et de les renégocier à la hausse. Grâce à lui, les cachets des lutteurs ont explosé. » En modernisant ses pratiques, il a rendu la lutte encore plus populaire que le football. C'est la rencontre d'une tradition, d'une culture, « celle d'un peuple qui regarde au plus profond de son histoire pour construire son avenir », avec le sport business.

MA GUERRE D’ESPAGNE À MOI

« Nous croyions qu'en Espagne pouvait éclater un mouvement semblable à celui de la commune asturienne de 1934 et peut-être même la Révolution, la grande, celle que les communistes n'ont pu ou n'ont pas voulu déclencher en Allemagne quand le nazisme était encore à abattre et le pouvoir à la merci de qui voulait le prendre. » Mika Etcherbéhère (1902-1992) et son mari Hippolyte sont à Madrid en juillet 1936, lorsque « le peuple oublie le gouvernement et organise de ses mains la bataille farouche qui va durer près de trois ans ». Jusqu’en 1938, elle dirigera une colonne du POUM et livre ici ses souvenirs.

4 octobre 2021

POLITIQUES DE LA MÉMOIRE

« Le passé n’en finit pas de ne pas passer. » Face à ce constat, Pierre Tevanian se penche sur quelques « guerres mémorielles » récentes. Il refuse les rappels à l’ordre qui déligitiment tout écart par rapport au « récit national », empêchent de penser la question mémorielle comme une question sociale et politique, et propose de déboulonner quelques « grands hommes ».

30 septembre 2021

LE PROJET MYRDDINN

En l’an 460 après l’Éclipse, dans le district de Miralonde, la lutte pour le pouvoir fait rage entre les « fouisseurs sécuritaires favorables à la prohibition définitive des escapade de surface » et les conservateurs, partisans du statu quo. L’inquiétude est grande, d’autant que les humains, les « proliférans », semblent avoir mystérieusement disparu de la surface de la terre, en ce mois de mars de l’an 2020 de leur ère. Certains optimistes pensent à un suicide collectif pour sauver la biosphère.

29 septembre 2021

LETTRES À UNE NOIRE

Au début de années 1960, Françoise Ega (1920-1976), martiniquaise installée à Marseille avec sa famille, enchaîne, pendant presque deux ans, les emplois de femme de ménage, pour comprendre et témoigner de l’exploitation que subissent les femmes qu’elle voit débarquer par centaines des Antilles pour être placées comme domestiques dans les demeures de familles bourgeoises et blanches. Le journal qu’elle tient pendant cette expérience, est enfin réédité, accompagné d’une précieuse préface d’Elsa Dorlin.

23 septembre 2021

LA MÉLANCOLIE DE LA NASSE

Xavier Calais est un habitué des manifestations. Avec nostalgie, il songe à celles, sauvages et nocturnes, au cours desquelles des Porsche pouvait être incendiées : « Il me semblait n'avoir jamais vu de ma vie plus beau feu de camp. » Regrettant que les cortèges tournent désormais littéralement en rond, chargés parfois avant même de partir, tout au moins sévèrement encadrés, que tout soit devenu « trop prévisible ». « La nasse n’était-elle pas devenue la métaphore de notre condition humaine ? »

22 septembre 2021

DU SANG SUR LA LUNE

Cinquième et ultime opus de son « Cycle des bas-fonds », ce récit autobiographique revient sur les jeunes années de Jim Tully (1891-1947), depuis ses cinq années de séjour à l’orphelinat St. Joseph jusqu’à sa décision de raccrocher les gants pour devenir écrivain. Il dresse de vivants portraits des personnes qu’il côtoie et rencontre, non pas « comme un entomologiste étudie un insecte au bout d'une épingle » : « J'étais l'un d’eux. Je le suis toujours. Je peux sentir l'amertume de leur vie dans le pain que je mange aujourd’hui. »