24 septembre 2015

LA FANTAISIE DES DIEUX

Il n’y a pas d’ethnie au Rwanda. Le mot n’existe même pas. Ce sont les colons, allemands puis belges qui ont divisé pour régner. 

 
Depuis quatre ans, les plus hautes autorités françaises étaient informées de la préparation méthodique de l’élimination totale des Tutsis par les Hutus.
Du 6 avril au 10 juillet 1994, on compta 800 000 tués. Tandis que François Mitterrand déclarait au cinquantième anniversaire d’Oradour-sur-Glane : « Nous ne voulons plus que ça recommence. », un génocide avait lieu. Et il le savait. Et il a laissait faire.
C’est l’armée française qui a formé l’armée rwandaise, qui a formé les tueurs du troisième génocide du XXème siècle.
Puis l’opération turquoise est déclenchée, pour s’interposer, pour délivrer un message humanitaire, pour brouiller les cartes. Les réfugiés vont s’entasser dans des camps où va déferler le choléra. Un drame humanitaire va enterrer le génocide.


Cofondateur de la revue XXI, Patrick de Saint-Exupéry était au Rwanda en 1994, au moment du génocide. Il y retourne dix ans plus tard. Accompagné d’Hippolyte, l’illustrateur avec qui il réalisera cet ouvrage, il revient sur ses pas, retrouve les témoins qu’il avait rencontrés.
Ce récit est bouleversant. La vérité sort de la bouche des acteurs : l’instituteur qui a tué ses élèves, le policier qui a mené des battues, le gendarme français qui a instruit des assassins, les rescapés.
Poignant, bouleversant, indispensable pour comprendre ces évènements récents mais occultés. Les images d’Hippolyte parviennent à dire l’indicible, à exprimer toute l’horreur qu’aucun mot ne pourra jamais dire, à montrer ce pays livré au silence.


LA FANTAISIE DES DIEUX
Rwanda 1994
Patrick de Saint-Exupéry et Hippolyte
Éditions Les Arènes – Paris – mars 2014
100 pages - 19,90 euros


Aucun commentaire:

Publier un commentaire