31 octobre 2022

CEUX QUI DÉCIDENT

Pour que prennent fin la servitude et la tyrannie, il suffit de cesser d’obéir, expliquait il y a bientôt cinq siècles Étienne de la Boétie. En quelque double-pages bien senties, Lisen Adbåge ne dit pas autre chose.
« Ceux qui décident » sont quatre et « ceux qui n’ont rien le droit de faire » guère plus nombreux. Qu’ils veulent jouer dans le parc, à la balançoire, ou construire une cabane, c'est derniers sont aussitôt empêchés par les premiers, jusqu’à ce qu’ils osent dire, tout simplement, non.
Lisen Adbåge met en scène ces personnages, dessinés au trait comme autant de caricatures, dans des décors au crayon de couleur. Elle représente aussi, tout du long, tous ceux qui se taisent et observent chaque agression sans réagir ni jamais intervenir. Sa narration, très démonstrative, ne s’embarrasse pas de fioritures et va à l’essentiel. Un album qui évoque on ne peut plus directement les rapports de pouvoir entre les enfants, les interpellera forcément grâce à la multiplication des exemples de situation, et invite à ne pas se laisser intimider et à s’unir.

Ernest London
Le bibliothécaire-armurier


CEUX QUI DÉCIDENT
Lisen Adbåge
36 pages – 14 euros
Éditions L’Étagère du bas – Rouen – Mai 2022
www.editionsetageredubas.com/ceux-qui-decident
Titre original : Dom som bestämmer, éditions Bonnier Carlsen, Stokolm, 2018.
À partir de 4 ans ?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire