29 septembre 2017

PHILIPPE CARRESE : LE RIRE FRACASSANT DE L’OGRE ANTHROPOLOGUE DES BAS-FONDS MARSEILLAIS (avé l’accent)

Les descriptions de la misère des bas-fonds marseillais et des turpitudes politico-banditistes nauséabondes par Philippe Carrese, loin de provoquer un dégoût profond, sont majestueusement servies par sa gouaille et sa détermination à dégommer les calus, les jobastres, les fadas, les ravis, les djedjis, les ensuqués, les boucans et pas seulement les fiolis ou les jambons.
On se poile, on jubile de voir que la violence peut parfois rendre de grands services… quand on est romancier en tout cas, même si elle ne résout pas tout, loin s’en faut, tant pesante est l’inertie de la ville et de la société. La guerre des classes est déclarée. La peur change de camp. Les exécutions sont sauvages.
LE BAL DES CAGOLES
310 pages – 14 euros 
Éditions Fleuve Noir – Paris – Octobre 2000
254 pages

Éditions Pocket – Paris – Novembre 2003
Où Ludovic, pour venger le suicide de son père projette d’enlever le D.R.H. du groupe qui l’avait licencié dans le cadre d’une « restructuration », puis Jean-Pierre Gaillard, « le filtre incontournable de la pensée unique » ! Sinon, l’histoire principale est plutôt un polar intra-utérin ! Tragique mais comique.
 



CONDUITE ACCOMPAGNÉE
230 pages – 15 euros
Éditions Fleuve Noir – Paris – Avril 2002
274 pages

Éditions Pocket – Paris – Avril 2004
 Où le directeur des laboratoires pharmaceutiques Martin voit sa villa envahie par l’équipe de production de Stars’n Strass, invitée par son épouse et un « copain » d’enfance perdu de vue depuis plus de trente ans l’embarquer dans de sombres affaires. En quelques heures, son existence tranquille et rangée, va être pour le moins bouleversée. Philippe Carrese semble y prendre un malin plaisir à s’y appliquer.

TROIS JOURS D’ENGATSE
Éditions de l’Aube – Novembre 2014
194 pages – 8,20 euros
Première parution aux Éditions Méritorial en 1994
Où Bernard Rossi, simple maçon, poussé par sa curiosité, cherche à comprendre pourquoi le chauffard qui a écrasé sa voisine de palier ne fait l’objet d’aucune poursuite. Il va déranger les petits arrangements entre le milieu et les « z’élus » et débarrasser Marseille de quelques prédateurs.

LE TAMBOUR DU DIABLE 
Illustré par Jacques Ferrandez
Éditions Liber Niger – Toulouse – Juin 2001
58 pages – 12 euros




 





ARCHAOLOGIE
Photos de Laurent Carte
Éditions Maison de l’Image Méditerranéenne – Marseille – Mai 1999
36 euros




Aucun commentaire:

Publier un commentaire