5 octobre 2017

FAKIR - numéro 82

Numéro essentiellement consacré aux laboratoires pharmaceutiques et à leurs rapports avec le pouvoir. 
En 2007, Serge Weinberg, aujourd’hui PDG de Sanofi, conseille à Emmanuel Macron, alors rapporteur de la Commission Attali « pour la libération de la croissance », de faire fortune avant d’entrer en politique. Il l'enverra pantoufler comme banquier d'affaires chez Rothschild & Cie.

Dès 1986, des études démontrent un lien entre l’autisme chez les enfants de patientes épileptiques traités à la Dépakine, pourtant ce médicament continua à être prescrit aux femmes enceintes jusqu’en 2013. Et c’est l’État seul qui va prendre en charge les 14 000 personnes atteintes. Sanofi ne prévoit aucune indemnisation !
Après 20 ans de recherche et 1,5 milliards d’investissements, Sanofi produit fin 2013 le seul vaccin contre la fièvre tropicale, la dengue, qui touche 400 millions de personnes chaque année et en tue 22 000. Il est produit sur le site de Neuville-sur-Saône où travaille 500 personnes. Mais le ralentissement de l’économie freine les achats par les pays concernés. Sanofi décide alors de « rééquilibrer ses efforts vers des vaccins ayant un champ d’application international ». La production est arrêtée. 359 millions de dose sont détruites plutôt que d’être vendues à prix coûtant pour ne pas habituer les clients (pauvres) à attendre que les prix baissent !
À Montpellier, un bâtiment dont la construction aura couté 107 millions d’euros pour regrouper des laboratoires de recherche, n’ouvrira jamais. Toits et fenêtres vont être démontés pour échapper à la taxe foncière. Dans le cadre d’une vaste restructuration, les chercheurs, eux aussi, sont licenciés. Souvent passionnés, ultra-compétents, certains se retrouvent à tenir des chambres d’hôtes ! Alors, pour afficher un budget recherche et développement stable, Sanofi achète des start’up. On ne s’occupe plus que de faire grimper le cours de l’action en bourse et de dégager des profits immédiats à verser aux actionnaires.
D’ailleurs, en 2017, Sanofi aura consacré 3,7 milliards au rachat de ses propres actions… pour les supprimer et faire monter le cours !
Ces quelques pages sont édifiantes. Ces quelques exemples permettent de comprendre que la logique à très court terme des laboratoires a désormais dépassé les limites de l’absurde et que pourtant rien ne pourra l’arrêter.


Qui mieux que personne peut expliquer l’augmentation indécente, révoltante, des inégalités ? Fakir se contente de publier un article de Challenges, le magazine économique, qui explique comment en 20 ans la richesse des 500 plus grosses fortunes a été multipliée par sept !


Ce numéro est particulièrement intéressant car son rédacteur en chef, signataire de beaucoup d’articles, est récemment devenu député (de la France Insoumise). Le ton du journal est assez potache ; l’équipe ne se privant pas de se moquer de son chef et de sa notoriété grandissante. Celui-ci n’hésitant pas à justifier ses engagements et ses choix, renonçant à une « objectivité » journalistique de façade. Ainsi, il raconte son intervention jusqu’au Ministère de la Santé et dans l’hémicycle, pour soutenir les salariés de l’Ehpad de Foucherans et leurs 115 jours de grève.

Exercice plus inhabituel, il s’essaye à interviewer Lénine, utilisant en partie des citations comme réponses à ses questions. Il l’interroge sur la révolution russe bien sûr mais aussi sur la situation en France aujourd’hui et lui demande des tuyaux. « La République française est une monarchie financière, l'omnipotence des grandes banques est absolues ; elles entrainent dans leur sillage le gouvernement et la presse ». Ces mots ont été écrits il y a cent ans ! Avec Macron, c’est comme s’ils avaient ôté leurs masques, ce qui est plus dangereux pour eux !


À coté des chroniques sur le mode de l'autodérision qui peut ne pas plaire à tout le monde, les dossiers publié par ce journal sont le résultat d'enquêtes rigoureuses et approfondies.


FAKIR - numéro 82
Journal fâché avec tout le monde ou presque
32 pages – 3 euros
Association Fakir –  Amiens – Septembre 2017
http://www.fakirpresse.info/+-82-en-kiosque-+

Et pour seulement 30 euros ont peut s’abonner pour deux ans :
http://www.fakirpresse.info/boutique/s-abonner/36-abonnement-simple.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire