12 mai 2017

EDWARD ABBEY : LE DÉFENSEUR ACHARNÉ DE LA NATURE QUI ÉLEVA LE SABOTAGE AU RANG DES BEAUX-ARTS

Deux veines cohabitent chez cet amoureux de la nature sauvage : l’une noire et rebelle, l’autre mélancolique et plus contemplative.

Dans ses textes autobiographiques, il livre ses colères, sa révolte contre le tourisme de masse qui vient détruire, bétonner les grands espaces désertiques qu’il affectionne, contre les grands barrages qui viennent recouvrir des vallées où seule une poignée d’hommes semble avoir mis les pieds depuis des siècles. Edward Abbey ressasse avec nostalgie et une joie communicative, ses souvenirs d’un (rude) paradis perdu, autant de motivations pour les destructions vengeresses commises dans ses fictions.
Profonde est sa méfiance pour l’ethnocentrisme, comme son dégoût pour ses conséquences. Intime est sa connaissance de la géologie, de la faune et de la flore. Jubilatoire est sa fièvre vengeresse qu’il sublime, au sens psychanalytique, grâce à la création littéraire, en une geste destructrice.






DÉSERT SOLITAIRE
Edward Abbey
346 pages – 24,30 euros
Éditions Gallmeister – Paris – septembre 2010


Où l’auteur, ranger solitaire dans le parc des Arches National Monument, comprend que tous les être vivants sont frères, dans une longue filiation du protozoaïre à Spinoza. Il guette « l’avancée du glacier de fer qui nous écrasera », le développement cancéreux du tourisme industriel et des grands travaux contre lesquels il préconise des solutions radicales.







LE FEU SUR LA MONTAGNE
Edward Abbey
212 pages – 22 euros
Éditions Gallmeister – Paris – juin 2015

Où Billy retrouve le ranch de son grand-père, l’été de ses 12 ans, et compte bien l’aider à le défendre contre l’US Air Force qui veut l’exproprier.







LE GANG DE LA CLEF À MOLETTE

Edward Abbey
496 pages – 12 euros
Éditions Gallmeister – Paris – janvier 2017

Où quatre amoureux de l’Ouest sauvage se rencontre et s’engage à stopper par tous les moyens la destruction implacable de la nature qu’ils affectionnent.


Voir compte-rendu complet : 

LE GANG DE LA CLEF À MOLETTE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire