24 mars 2017

LA PRÉSIDENTE - Tome 3 : LA VAGUE

Un mois avant le premier tour des Présidentielles, parait judicieusement le troisième et dernier volume de cette série qui imagine l’arrivée des Le Pen au pouvoir. Nous sommes en 2024, Marion Maréchal préside à son tour. 

Les auteurs continuent à démontrer les conséquences à long terme de l’application du programme du Front National : isolement de la France, taux de chômage à 20%, inflation record, massacre des réfugiés syriens renvoyés dans les griffes de Bashar Al Assad et livraison de la technologie nucléaire à l’Algérie contre un accord pour le renvoi de 200 000 ressortissants chaque année,… Les dernières mesures prises pour lutter contre les oppositions grandissantes poussent la population de plus en plus massivement dans la rue. Toujours aussi bien renseignés, ils décrivent les accords passés avec les groupes de la Silicon Valley pour économiser sur le budget de l’Éducation Nationale en instaurant l’enseignement à distance, par ailleurs beaucoup plus simple à contrôler. Goggle vend la possibilité de rendre introuvable certains ouvrages - au choix - de sa bibliothèque numérique et comme les librairies ont pratiquement toutes disparues… Les objets connectés produisent des check up permanent de la population. Il suffit de ne plus rembourser ceux qui ne suivent plus les prescriptions sportives ou alimentaires préventives. Cette partie de fiction tellement proche est sans doute la plus réussie, la plus édifiante, la plus crédible.

Le développement suivi par les auteurs est finalement assez optimiste puisque qu’ils supposent qu’après sept années catastrophiques, tout rentrerait paisiblement dans l’ordre et qu’un gouvernement humaniste serait élu pour instaurer une VIe République, après que l’extrême droite n’ait eu plus d’autre choix que de démissionner. Si la guerre civile menace, notamment après l’interdiction des syndicats, c’est donc une résolution paisible qui s’imposerait naturellement. Pas totalement convainquant mais pourquoi pas.
Sauf erreur, ce volume semble moins dessiné que les précédents mais plutôt composé à partir de photos « photoshopées ». Urgence à le publier avant les élections ? Peut-être. Quoiqu’il en soit le résultat n’est pas des plus heureux.

La force de cette série réside dans la capacité des auteurs à utiliser les évènements les plus récents et surtout à mettre en scène techniques et législations qui ne relèvent justement pas de la science fiction, à démontrer leur haute dangerosité. Le premier volume demeure le plus percutant, évoquant une actualité qui devient de plus en plus brulante. 

Alors que plusieurs conditions semblent remplies pour que le pire nous adviennent :
- le Brexit en cours qui donnent l'exemple d'un possible, sans le recul nécessaire pour en mesurer les conséquences,
- un candidat de la droite qui s'acharne malgré une perte totale de crédibilité,
- l'élection de Donald Trump qui apparaît comme un bras d'honneur à la classe politique même si elle reste le choix du système (les grands électeurs) et non celui du peuple (qui a élu Hillary Clinton),
- en attendant l'attentat de masse qui sidèrera l'opinion, l'empêchant de raisonner,
- sans parler de l'ingérence russe pour ne pas prêter le doute aux soupçons complotistes, 

il est encore temps de lire et de faire lire cette bande dessinée afin que personne ne puisse dire qu'il ne savait pas !



LA PRÉSIDENTE - Tome 3 : LA VAGUE
François Durpaire, Farid Boudjellal et Laurent Muller
110 pages – 20 euros
Éditions des Arènes – Paris – mars 2017



Voir aussi :

LA PRÉSIDENTE - Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas

LA PRÉSIDENTE tome 2 : TOTALITAIRE

Aucun commentaire:

Publier un commentaire