29 avril 2022

POINTS DE NON-RETOUR [DIAGONALE DU VIDE]

Toujours sur les traces de sa propre mémoire familiale, la réalisatrice Nora interroge trois anciens pensionnaires d’un foyer de la « diagonale du vide ». Elle enquête sur le « déplacement » d’enfants réunionnais, au début des années 1960, enlevés à leur famille et « transplantés » pour repeupler les départements français victimes de l’exode rurale. Dernier texte de la trilogie des Points de non-retour avec laquelle Alexandra Badea a entreprit d’explorer quelques trous de mémoire de l’histoire coloniale.

26 avril 2022

LES JOURNÉES ROUGES

L’écrivain socialiste Thomas Bogen sacrifie tout à son idéal, jusqu’à sa compagne, qu’il néglige, jeune bourgeoise rejetée par sa famille pour l’avoir suivie, et leur enfant. Ils survivent, « réduits à crever de faim », jusqu’à ce que ses articles, véritables « professions de foi », attirent l’attention du chef du parti, qui lui octroie salaire fixe et responsabilités. Puis éclate la révolution.

24 avril 2022

PARIS, 1942

Le 16 juillet 1942, la famille de Maurice Rajsfus est victime de la rafle du Vel’ d’Hiv’. Seuls, avec sa soeur, ils seront libérés. Ils ont quatorze et seize ans et vont devoir désormais grandir sans leurs parents qu’ils ne reverront plus. Chronique d’une « année terrible ». « Année de perte de toutes les valeurs. » Alors que « la masse apeurée préfère ne pas comprendre les enjeux », « les opprimés et les indifférents vivent désormais sur des planètes distinctes ». Survivant, « tel un animal blessé », il raconte cette période et ces épreuves dont il ne s’est « jamais remis totalement ».

23 avril 2022

RESTER BARBARE

« Je sens que j'ai tellement de choses à dire qu'il vaut mieux que je ne sois pas trop cultivé. Il faut que je garde une espèce de barbarie, il faut que je reste barbare. » avouait Kateb Yacine. Louisa Yousfi l’entend comme un mot d’ordre, autant esthétique que politique, et convoque quelques « ensauvagés » à l’assaut de « l’Empire », de Toni Morrison au rappeur Booba, de Chester Himes au groupe PNL.

21 avril 2022

ASSIA

Au cours d’une manifestation, le narrateur rencontre une réfugiée syrienne. Les souvenirs surgissent et se mêlent, comme à travers un kaléidoscope. Les leurs, ceux de la révolution syrienne et de sa terrifiante répression, ceux, comme en écho, des insurrections passée et des émeutes d’aujourd’hui, la longue fuite d’Assia et les réminiscences de son enfance dans ce pays détruit. Puis naissent les sentiments.

19 avril 2022

TÉMOINS – Essai d'analyse et de critique des souvenirs de combattants édités en français de 1915 à 1928

« L'homme s'est toujours glorifié de faire la guerre, il a embelli l'acte de la bataille, il a dépeint avec magnificence les charges des cavaliers, les corps-à-corps des soldats à pied, il a attribué au combattant des sentiments surhumains : le courage bouillant, l'ardeur pour la lutte, l'impatience d'en venir aux mains, le mépris de la blessure et de la mort, le sacrifice joyeux de sa vie, l'amour de la gloire. » Ancien combattant de la Grande Guerre, Jean Norton Cru a entrepris de juger à l’aune de son propre vécu plusieurs centaines de témoignages de ses camarades de tranchées. Avec ce travail, paru pour la première fois en 1929, il entendait faciliter le travail des historiens en séparant « le bon grain de l’ivraie », fort de son expérience de terrain. Passant à la loupe plusieurs centaines de récits personnels de soldats, il a traqué les légendes et les images d’Épinal, les effets de style et les tentations littéraires, les ragots colportés et les impostures, l’emphase patriotique, le pseudo-réalisme macabre et les surenchères épiques, les reconstructions ultérieures faute de notes suffisantes et l’influence des autres récits. Pour chaque témoin dont il a consciencieusement étudié les écrits, classés par genre (journaux, souvenirs, réflexions, lettres ou romans), il a produit, pour ce volumineux dictionnaire, une analyse critique, précédée d’une biographie, notamment avec les indications exhaustives de toutes les incorporations, ainsi que d’une description bibliographique. Outre les documents de soldats plus ou moins sincères donc, et sans pour autant remettre en cause le droit des écrivains à l’invention, il applique également sa grille de lecture aux oeuvres littéraires, toujours à la recherche de la seule vérité.

17 avril 2022

LE MONDE SANS FIN

Si nous défendons la bande dessinée comme arme d’instruction massive, elle peut aussi parfois, entre les mains de personnes mal intentionnées, devenir un puissant outil de désinformation, de propagande et de manipulation. Aussi nous devions-nous de mettre sérieusement en garde contre celle-ci.

Depuis quelques temps, les informations quotidiennes affectent le moral de Christophe Blain, illustrateur de BD. C’est pourquoi il contacte Jean-Marc Jancovici pour que celui-ci l’aide à comprendre le monde dans lequel nous vivons, à affronter la crise écologique qui vient en appréhendant ses mécanismes. Ces deux-là s’entendent si bien qu’ensemble ils entreprennent de réaliser une plantureuse bande dessinée de vulgarisation.

14 avril 2022

RAVIVER LES BRAISES DU VIVANT

Le vivant actuel n’est pas une cathédrale en flammes mais le vivant qui s’éteint. « Nous n'avons plus d’envie, plus de temps à perdre en arguties, en postures puristes, en compromis vagues, en romantisme révolutionnaire. » Le défendre, explique Baptiste Morizot qui entend nous fournir un « levier d’action écologique », pour en finir avec notre sentiment d’impuissance, c’est l’aviver : raviver les braises du vivant.

11 avril 2022

DEMAIN LES CHIENS

L’homme n’existe pas. Huit contes qui circulent parmi les chiens depuis des siècles évoquent pourtant son existence. S’agit-il d’une oeuvre de l’imagination ou d’un témoignage d’une civilisation disparue ?

8 avril 2022

LA GUERRE DE L’ATTENTION

Obésité, troubles de la vue, du sommeil et de la concentration, addiction généralisée aux écrans, isolement et souffrance, retards cognitifs chez les enfants, mise en danger du lien social et du débat démocratique, accélération de la catastrophe écologique, les dommages causés par la guerre, « quotidienne, sans uniforme et territoire », à laquelle se livrent les plus grandes entreprises pour capter notre attention, sont considérables. « Désormais, il faut littéralement redoubler d'efforts pour combattre l'emprise des écrans (au sens propre comme au figuré), se redresser, lever les yeux. » Yves Marry et Florent Souillot, nourris par un long travail de terrain au sein de l'association Lève les yeux !, collectif pour la reconquête de l’attention, se penchent sur les rouages cette économie en plein développement qui nous voudrait résignés à une « vie en ligne », « une vie mobile de communication et de spectacle », et suggèrent quelques propositions concrètes loin des fausses promesses du « techno-solutionnisme vert ».

5 avril 2022

IL N’Y A PAS DE GRAND REMPLACEMENT

Italiens, Allemands, Polonais, Yougoslaves, Maghrébins, Africains, la peur de l’invasion agitée par l’extrême droite n’est pas nouvelle, loin de là. Vaguement théorisée par Renaud Camus sous le nom de « grand remplacement », elle semble cristalliser bien des paniques, au point que, d’après un sondage réalisé en octobre 2021, 61% des personnes interrogées pensent qu’un tel phénomène va se produire en France. Pourtant, Hervé Le Bras, démographe et historien, est formel : « Ni la composition actuelle de la population française, ni son devenir à l’échelle d'une génération ne laissent entrevoir une possibilité de remplacement. » Aussi s’emploie-t-il ici à démonter un mot d’ordre fondé sur des chiffres truqués, des citations inventées et des faits historiques travestis.

1 avril 2022

UNE HISTOIRE SOCIALE ET POLITIQUE DE LA CONQUÊTE DE L’ALGÉRIE

Romain Bonnel et François Cerutti reviennent sur le contexte historique, économique et social qui a poussé le gouvernement français de Charles X a lancer l’opération de conquête de l’Algérie, et décrivent cette « logique coloniale qui consiste à instaurer un rapport de force contre celles et ceux qui auraient manqué à leur devoir de développement universel ».