21 mai 2019

CATASTROPHISME, ADMINISTRATION DU DÉSASTRE ET SOUMISSION DURABLE

« L’extinction finale vers laquelle nous entraîne la perpétuation de la société industrielle est devenue en très peu d’années notre avenir officiel. » René Riesel et Jaime Semprun, intimement convaincus de la « réalité du désastre en cours » fustigent ceux qui prétendent gérer les problèmes en maintenant le système qui les a produit, en « renforçant toutes les coercitions et en asservissant plus profondément les individus à la collectivité ». « Le sort de l’humanité est donc scientifiquement scellé : il ne lui reste plus qu’à optimiser la maintenance de son fragile biotope terrestre. C’était le programme de l’écologie scientifique, c’est en train de devenir celui de tous les États. »

18 mai 2019

LUNDI MATIN PAPIER #4 - Gilets jaunes : un assaut contre la société

Quelques minutes avant l’annonce officielle de l’élection d’Emmanuel Macron, le site d’informations Lundi Matin diffusait dans une vidéo une mise en garde à son encontre, lui prédisait qu’il serait empêché de gouverner. Nous y sommes : depuis novembre, les gilets jaunes refusent de continuer « à jouer le jeu ». Est réunie ici une sélection d’articles sociologiques voire de philosophie politique, et d’analyses sagaces, parus depuis.

12 mai 2019

MAKE ROJAVA GREEN AGAIN

La Commune internationaliste du Rojava publie cet ouvrage pour présenter son projet-chantier d’une société écologique. Des « structures démocratiques non-étatiques, basées sur les conseils de quartier », développent en ce moment même des chantiers écologiques, soucieux de construire de nouveaux rapports avec la nature.

9 mai 2019

LA PROPRIÉTÉ DE LA TERRE

Juriste et enseignante chercheuse à l’université de Nice, Sarah Vanuxem propose de démontrer que, non seulement la propriété n’est pas « un pouvoir souverain d’un individu sur les choses » mais qu’elle est, dans le droit moderne, le code civil, leurs origines romaines et médiévales, enracinée dans le commun.

5 mai 2019

L’ATELIER CABANE

Le collectif Île-de-France de soutien à la lutte de Notre-Dame des Landes a décidé, après l’opération César en 2012, de construire une cabane démontable, transportable et remontable. Un appel a été lancé pour participer à un chantier collectif dans le parking en sous-sol du Transfo, ensemble de quatre bâtiments squattés, à Bagnolet. Imaginée en kit, construite à l’aide de plus de mille palettes et d’autres matériaux récupérés, elle occupera 50 m2, avec un étage.

28 avril 2019

LA GUERRE DES PAUVRES

Au début du XVIème siècle, Thomas Muntzer dit la messe en Allemand, prêche un christianisme primitif et incite à la révolte de ceux qui vivent la « pauvreté évangélique ».

24 avril 2019

IMPASSE VERLAINE

Naissance prématurée, après une grossesse contrariée et contrariante, racontées par sa mère comme une histoire drôle, après une gorgée de thé à la menthe : « On peut survivre à tout quand on survit à sa mère. » En trois pages, Dalie Farah donne le ton.

22 avril 2019

NOTRE-DAME-DES-LANDES OU LE MÉTIER DE VIVRE

Des étudiants du master « alternatives urbaines » du lycée Chérioux de Vitry-sur-Seine, proposant d’explorer « des manières délicates d’habiter la surface de la Terre qui prennent au sérieux le réchauffement climatique en cours et ses conséquences », se sont rendus sur la Zad de Notre-Dame des Landes pour réaliser des relevés puis des dessins de ces « constructions édifiées  sans architecte ni charpentier », cabanes qui « déployaient des écritures poético-pratiques inouïes et suggéraient des manières de vivre totalement inattendues ». Avec les photographies de Cyrille Weiner et une poignée de textes de présentation, ils constituent cet ouvrage.

21 avril 2019

LA RECOMPOSITION DES MONDES

Considérant que le concept de « nature » est une récente création occidentale qui permet d’organiser le monde en la considérant comme ressource ou sanctuaire, Alessandro Pignocchi lui oppose la plupart des autres peuples qui ne la distinguent pas de la culture. Les indiens d’Amazonie, par exemple, développent des relations sociales avec les plantes et les animaux, identiques à celles entretenues avec les humains. « Au prisme de l’anthropologie, la protection de la nature apparait comme le prolongement, indissociable, de l’exploitation. » « Notre concept de Nature favorise cette relation de sujet à objet (qui se focalise sur l’utilisation) et occulte les riches relations de sujet à sujet (fondées sur la prise en compte empathique de l’autre) que nous pourrions nouer avec les non-humains. » Découvrant qu’existent en France des endroits où cette « révolution cosmologique est déjà en cours », il décide de se rendre sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes et raconte sa rencontre avec « des gens qui ont conscience d’habiter un territoire commun, un territoire qu’ils cherchent à partager au mieux, entre humains et non-humains. »

16 avril 2019

LES BLACK BLOCS - La liberté et l’égalité se manifestent

Contrairement aux idées reçues et entretenues, le black bloc n’est pas une organisation permanente aux multiples ramifications internationales mais une « forme d’action collective, une tactique très typée qui consiste, lors d’une manifestation, à manoeuvrer en groupe au milieu duquel chacun préserve son anonymat » et qui vise une grande visibilité. Bien que politiciens, policiers, journalistes, universitaires et porte-parole des mouvements progressistes institutionnalisés s’évertuent à nier sa nature politique, le black bloc exprime une critique radicale du système politique et économique, s’attaque aux symboles du capitalisme et de l’État. Il relève de la société du spectacle en tentant d’ « instituer un contre-spectacle ». Inscrivant les blacks blocs dans la tradition anarchiste de l’action directe, Francis Dupuis-Déri, enseignant la science politique à Montréal, présente objectifs et dynamique de cette tactique toujours un peu trop rapidement discréditée.

9 avril 2019

HABITER EN LUTTE Zad de Notre Dame des Landes – Quarante ans de résistance

Revenant sur quarante ans de combat dont les dix derniers marqués par l’occupation d’un territoire de bocage, à Notre-Dame-des-Landes, à une vingtaine de kilomètres au nord de Nantes, condamné par un projet d’aéroport, cet ouvrage propose de garder les traces de cette expérience humaine et de les partager : l’invention du quotidien avec sa gestion politique et ses assemblées, la transmission des savoir-faire, les chantiers collectifs et tous les événements qui ont permis de tenir tête aux gouvernements successifs. Il s’agit d’inspirer, de « montrer comment habiter un territoire peut devenir un moyen de lutte », de « donner de l’espoir à celles et ceux qui ailleurs, aussi, ont fait le choix de ne pas se résigner ».

6 avril 2019

CHER DONALD TRUMP

Sam a un problème avec son frère. Il écrit au président des États-Unis à propos de son idée de construire un mur. Peut-être que lui aussi pourrait en installer un dans leur chambre pour le séparer  de cette « personne indésirable ». Lettre après lettre il l’entretient de l’évolution de son projet et de ses recherches sur les murs dans le monde.

30 mars 2019

COMPLICITÉ DE GÉNOCIDE ? - La Politique de la France au Rwanda

L’opération Turquoise est apparue comme une intervention contre les conséquences du génocide rwandais, écran de fumée dressé par la France pour masquer ses responsabilités. « La France a soutenu au Rwanda un régime en pleine dérive nazie – progressivement ordonné à une « solution finale du problème tutsi » . Elle a financé, équipé et formé les unités militaires qui, avec leurs excroissances miliciennes, ont exécuté le génocide. » François-Xavier Verschave explore sans complaisance tous les degrés de complicité et de négligence.

20 mars 2019

DIALOGUES DE M. LE BARON DE LAHONTAN ET D’UN SAUVAGE DANS L’AMÉRIQUE

Précurseur des grands dialogues philosophiques des Lumières (Diderot, Voltaire,…), Lahontan se met en scène en grande discussion avec un Huron, Adario, à qui il prête l’ironie de la critique et débat de la religion, de la tolérance, de la justice et de l’égalité entre les hommes. Plus d’une fois, il se trouve bien en peine à répondre aux raisonnements du « sauvage ».

17 mars 2019

LA CANAILLE À GOLFECH - Fragments d’une lutte antinucléaire (1977-1984)

Le choc pétrolier fut une chance inespérée pour le pouvoir qui saisit ce prétexte pour disséminer des centrales nucléaires. Conjointement se développa le mouvement anti-nucléaire, obstacle important à la politique du fait accompli, au départ majoritairement pacifiste, convaincu que l’indignation citoyenne suffirait à empêcher l’État d’imposer ce nouveau modèle de société. La manifestation de Malville, le 31 juillet 1977, avec la mort d’un manifestant, clarifiera d’un coup le niveau de conflit auquel l’État était disposé, provoquant une fracture au sein du mouvement entre les professionnels de l’écologie et des militants qui vont radicaliser leurs pratiques et leurs objectifs. Dès lors, la violence collective, les blocages et les sabotages devinrent des instruments valables, à la portée de tous. Cet ouvrage propose une chronologie des principaux faits marquants de la lutte anti-nucléaire en France entre 1962 et 1984, ainsi qu’un corpus d’articles, communiqués et tracts autour du projet de centrale de Golfech.

14 mars 2019

DE NOS FRÈRES BLESSÉS

En 1956, Fernand Iveton dépose une bombe dans un local à l’écart des ateliers de l’usine où il travaille, à Alger. Cet acte symbolique qui s’inscrit dans la lutte de libération nationale ne doit blesser ni tuer personne. Dénoncé, il est arrêté avant l’explosion. Coupable d’une intention de sabotage, il est condamné à la peine capitale, dossier facile à défendre mais qui tombe au mauvais moment. « La guerre et la loi n’ont jamais fait bon ménage. »

13 mars 2019

HISTOIRE DE TA BÊTISE

Par une habile adresse au lecteur longue de plus de deux cents pages, François Bégaudeau le dérange dans son confort intellectuel, l’interpelle sur ses multiples contradictions, le mène au pied du mur de ses engagements, passe en revue ses si nombreuses divergences et, dans un effet de miroir, lui expose ses propres convictions :
« Tu voteras jusqu’à la lie.
Tu es le sujet idéal de la monarchie républicaine. L’élection par quoi le citoyen délègue et donc abdique sa souveraineté est le pic de jouissance de ta libido citoyenne. Sur ce point comme sur le reste nous sommes à fronts renversés. Tu tiens l’élection pour le lieu exclusif de la politique, je tiens que la politique a lieu partout sauf là. Je sors du jeu au moment où tu y entres. »

9 mars 2019

LA POSSIBILITÉ DU FASCISME - France, la trajectoire du désastre

Le sociologue Ugo Palheta s’attache à discerner, dans l’actuelle décomposition du champ politique français, « la trajectoire d’un désastre possible » mais résistible, à condition que soit reconnu le danger à temps. La résurrection et le renforcement de l’extrême droite doivent être replacés dans le « processus historique de radicalisation – néolibérale, autoritaire et raciste – de la classe dirigeante française dans son ensemble » qui nourrit la progression de ce néo-fascisme. Il propose de construire un antifasciste qui ne se contente pas d’opposer au FN un « front républicain » avec des organisations impliquées dans la destruction des conquêtes sociales et démocratiques, dans la banalisation du racisme, mais d’engager « une rupture avec l’organisation capitaliste de la production, des échanges et de la vie ».

4 mars 2019

LA BALADE NATIONALE- Tome 1 : Les Origines

Inaugurant une série de bandes dessinées qui propose de revisiter l’histoire de la France « à rebours des légendes nationales comme des images d’Épinal », ce premier volume nous emmène sur des sites mémorables (Carnac, Lascaux, la Cathédrale de Reims, Gergovie, le Rhin à Strasbourg,… ) en compagnie de Jeanne d’Arc, Molière, Michelet, Marie Curie, Dumas père et Pétain, à la recherche de « l’origine » de la France.

2 mars 2019

RÉVOLUTION

La révolution ne se laisse pas commémorer, embaumer. Le mot lui-même subit des attaques inlassables, « domestiqué dans les pages de papier glacé » sous couvert de publicité. De même que « réforme », longtemps porteur d’espoir d’émancipation, est aujourd’hui un « mot de passe et de passe-passe » qui emballe les décrets contre « tant d’acquis conçus pour vivre mieux », « révolution » subit les contre-emplois, jusqu’au titre du livre de campagne d’Emmanuel Macron. Ludivine Bantigny a accepté de relever le défi « de s’emparer d’un mot dévoyé par la langue au pouvoir, de l’arracher à l’idéologie qu’il sert et à la soumission qu’il commande pour le rendre à ce qu’il veut dire », selon la déclaration d’intention de cette nouvelle collection fort judicieusement intitulée « Le Mot est faible ».

1 mars 2019

AGISSEZ PAR VOUS MÊMES

Recueil d’un vingtaine d’articles écrits pour le journal anarchiste britannique Freedom entre 1886 et 1902, inédits en français, dans lesquels Pierre Kropotkine présente les bases de l’organisation anarchiste de la société appliquées à un pays entier en situation révolutionnaire, en l’occurrence l’Angleterre de la fin du XIXe siècle.

26 février 2019

PRISE DE POSSESSION

Proclamant que « l’anarchie c’est l’ordre par l’harmonie », Louise Michel incite avec ce texte de conférence lu un peu partout en France, les déshérités à tenter leur délivrance, à changer la base du « nid de l’humanité » au lieu de « perdre son temps à placer autrement les brins de paille », une base qui sera « une branche solide » : « la justice égalitaire au lieu de la force ».

25 février 2019

AVEUX COMPLETS DES VÉRITABLES MOBILES DU CRIME COMMIS AU CIRAD LE 5 JUIN 1999

René Riesel comparait les 8 et 9 février 2001 aux côtés de José Bové et Dominique Soullier de la Confédération paysanne, pour la destruction de chimères génétiques au CIRAD de Montpellier, dans le cadre de la « Caravane intercontinentale » composée en grande partie de paysans du sud de l’Inde. En prononçant ses aveux et exposant ses mobiles, il souhaite inspirer une « véritable opposition anti-industrielle », s’opposer à une « cogestion « citoyenne » des catastrophes à venir », « faire la démonstration, in vivo, de la complémentarité entre institutions étatiques » et rendre hommage à Theodore Kaczynski.

22 février 2019

TOUSSAINT LOUVERTURE - La Révolution française et le problème colonial

À la fin du XVIIIe siècle, la partie française de l’île de Saint-Domingue, modèle de colonie d’exploitation, représentait pour l’économie française ce que l’Afrique noire toute entière lui apportait au XXe. La première grande concentration capitaliste s’organise dans la classe des armateurs, recrutée à Nantes, Bordeaux, Rouen, et précède l’industrie. Aimé Césaire, raconte, en trois moments, la première révolution anticolonialiste.

19 février 2019

LA DÉMOCRATIE AUX MARGES

La démocratie serait une invention occidentale, née en Grèce dans l’Antiquité, puis ravivée aux XVIIe et XVIIIe siècle en Europe et aux États-Unis. David Graeber réfute cette idée reçue, remettant en cause la notion de « culture occidentale » au sens anthropologique et comme tradition intellectuelle. Il montre comment les lettrés se sont constamment opposés à la démocratie que l’on trouve en réalité plus dans les marges des systèmes de pouvoir et que celle-ci est en définitive indissociable de l’anarchie.

16 février 2019

SOUMISSION À L’AUTORITÉ

Avec la série d’expériences réalisée au début des années 1960 et qui porte désormais son nom, Stanley Milgram a mis en lumière les processus d’obéissance et de désobéissance, la façon dont l’homme concilie les impératifs de l’autorité avec la voix de sa conscience.

6 février 2019

CONTRE MACRON

Juan Branco propose de démontrer tout ce que « l’apparat » déployé par Emmanuel Macron cherche à dissimuler : un vide abyssal. « Nous sommes nombreux à avoir senti derrière la Geste l’esbroufe. Derrière l’apparence de compétence et d’impression que portèrent cette victoire et cette cavalcade victorieuse, le néant. » Il montre comment le processus démocratique a été dévoyé pour l’instauration d’un pouvoir reposant sur l’écrasement de l’autre, la satisfaction de son « bon plaisir » et le viol de notre souveraineté.

3 février 2019

CONDAMNÉ AU SILENCE

Avec ces textes, Mumia Abu-Jamal brise le silence que lui impose l’administration pénitentiaire. En effet, tout se passe comme si les règlements (qui n’existent parfois même pas !) prévalaient sur la Constitution, notamment le 1er amendement garantissant la liberté d’expression, pour l’empêcher de s’exprimer dans les médias depuis sa cellule, les autorités de Pennsylvanie exerçant « une censure politique » pour le baîllonner. « En direct du couloir de la mort, Mumia Abu-Jamal vous parle. »

1 février 2019

LA RÉBELLION ZAPATISTE

Pour déjouer la logique médiatique qui réduit les réalités sociales et les rend incompréhensibles en concentrant les projecteurs sur un fait individuel,  « ruse du spectacle ambiant qui s’efforce de neutraliser ses ennemis en les façonnant à son image », Jérôme Baschet entreprend avec cet ouvrage moins de revenir sur l’histoire du mouvement zapatiste depuis 1994 que de cerner la contribution de celui-ci à la « reconstruction d’une réflexion et d’une pratique critiques, à la fois radicales et rénovées » : 1994 représente un « anti-1989 », une dénonciation du mensonge de « la fin de l’histoire auto-proclamée au profit du capitalisme triomphant », obligeant celle-ci à « reprendre sa marche ».

27 janvier 2019

LA COLONISATION

Dans cet article paru dans Les Temps Nouveaux en 1912, Jean Grave s’élève contre « ce produit hybride du patriotisme et du mercantilisme combinés – brigandage et vol à main armée, à l’usage des dirigeants ». Un particulier qui opère de la sorte chez son voisin est un criminel, mais dès qu’on opère en grand on appelle cela « civiliser les populations arriérées » !

26 janvier 2019

LE JOUR OÙ LA GUERRE EST ARRIVÉE

Une petite fille fuit la guerre qui s’est abattu comme « une averse de grêle avec des roulements de tonnerre" et a « transformé toute la ville en un tas de ruines ». Elle fuit sur la route puis sur un bateau qui prend l’eau, mais la guerre la suit, omniprésente, jusque dans ses rêves. Elle marche encore à la recherche d’un endroit où la guerre n’est pas encore arrivée, mais la rencontre partout, dans les regards des gens qu’elle croise et qui lui ferment leur porte, et jusque dans une école où la maîtresse ne peut non plus l’accueillir, parce qu’il ne reste plus de chaise pour elle.

24 janvier 2019

LE PRÉSIDENT DES ULTRA-RICHES - Chronique du mépris de classe dans la politique d’Emmanuel

Parce qu’Emmanuel Macron conteste l’étiquette de « président des riches » qu’on lui attribue, les sociologues Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot se proposent de démontrer, à partir des faits, la réalité de son projet politique profondément inégalitaire : multiplication des mesures en faveur des plus riches, payées par les classes populaires. Chronique d’une guerre de classe.

22 janvier 2019

SUR LE FIL

Coordinateur d’une association de soutien au mouvement démocratique birman, Info Birmanie, Frédéric Debomy raconte comment il s’est brusquement retrouvé au coeur de l’actualité pendant la Révolution de Safran en septembre 2007, occasion lui permettant de médiatiser cette cause, dans un exercice d’équilibriste subtil.

21 janvier 2019

LA POSITION DU PENSEUR COUCHÉ - Petites philosophies du sarkozysme

Suite aux déclarations d’Alain Finkielkraut au quotidien israélien Haaretz en novembre 2005, à propos des émeutes de banlieue « à caractère ethnico-religieux », de l’équipe de France de football « Black-Black-Black », de l’antiracisme, « communisme du XXIe siècle », Sébastien Fontenelle s’étonne de l’exceptionnel « plan média » orchestré pour défendre l’auteur de cette « diatribe haineuse » et observe comment ces discours réactionnaires ont réussi à s’imposer sans trop rencontrer de résistance. Il les dissèque consciencieusement pour dénoncer et comprendre.

18 janvier 2019

DEEP GREEN RESISTANCE - Un Mouvement pour sauver la planète - Tome 1

« Quel est votre seuil de tolérance personnel en matière de deuil, de rage de désespoir ? Nous vivons une période d’extinction de masse. Les chiffres s’élèvent à deux cents espèces qui disparaissent chaque jour, autrement dit soixante-treize mille par an.» Considérant que la civilisation industrielle ne s’engagera pas volontairement vers un mode de vie soutenable, les auteurs appellent avec cet ouvrage à un véritable mouvement de résistance en mesure de la démanteler. Explorant les modes opératoires des luttes des siècles passés, ils passent en revue les différentes options stratégiques pour proposer un plan d’action concret.

17 janvier 2019

ZAPATA EST VIVANT !


Ils ont tué Zapata. Mais Zapata n’est pas mort. Ils l’ont tué quand il était forêt, rivière, jaguar, maïs, indien, femme, enfant. Mais Zapata n’est pas mort. Zapata est vivant.

11 janvier 2019

DANDARA ET LES ESCLAVES LIBRES

Iansã, orixas des vents, des éclairs et des tempêtes, envoie sa fille Dandara dans le quilombo de Palmares pour libérer ses frères et soeurs. Animée d’une rage combattante elle s’initie très tôt à l’art de la capoeira, enchaîne les exploits audacieux tels l’attaque des navires d’esclaves et des plantations.

10 janvier 2019

HOMO DOMESTICUS - Une Histoire profonde des premiers États

À la recherche de l’origine des États antiques, James C. Scott, professeur de science politique et d’anthropologie, bouleverse les grands récits civilisationnels. Contrairement à bien des idées reçues, la domestication des plantes et des animaux n’a pas entrainé la fin du nomadisme ni engendré l’agriculture sédentaire. Et jusqu’il y a environ quatre siècles un tiers du globe était occupé par des chasseurs-cueilleurs tandis que la majorité de la population mondiale vivait « hors d’atteinte des entités étatiques et de leur appareil fiscal ».

4 janvier 2019

NATION NEGRES ET CULTURES

L’historien africain Cheikh Anta Diop entend démontrer que « les Éthiopiens et les Égyptiens étaient des Nègres », comme en témoignait unanimement toute l’Antiquité savante.
Hérodote, Diodore, Strabon, Pline, Tacite, dont les écrits sont reconnus pour leur exactitude, nous apprennent en effet que les Égyptiens, comme les autres Africains, étaient noirs. Hérodote apporte un témoignage oculaire et reconnait avec une rare honnêteté que la Grèce a pris à l’Égypte tous les éléments de sa civilisation.

2 janvier 2019

PETIT TRAITÉ D’ÉCOLOGIE SAUVAGE

Les dirigeants de la planète ont enfin décidé d’adopter la cosmogonie animiste des indiens d’Amazonie. Angela Merkel annonce que puisque les peuples ont massivement répondu « non » au référendum leur demandant s’il fallait continuer à utiliser les coquillages cauris comme monnaie internationale, le troc est désormais le seul moyen d’échange officiel, et Vladimir Poutine que le gouvernement russe prépare la légalisation du mariage entre personne appartenant à des espèces différentes.