28 novembre 2019

LE BOULANGER DES CROISSANTS

Chaque dimanche, cinq amis se réunissent pour déguster de délicieux croissants au miel, fruit de leur travail mis en commun : le froment que fait pousser le paysan est transformé en farine par le meunier, le bois bien sec apporté par le bucheron permet au boulanger de les cuire, tandis que l’apiculteur fournit son meilleur miel. Jusqu’au jour où un prince de passage, les trouvant à son goût, passe commande pour une livraison chaque matin.

23 novembre 2019

NOUS N’IRONS PLUS AUX URNES - Plaidoyer pour l’abstention

Le vote, devoir et rituel sacré, est difficilement critiquable dans nos régimes parlementaires. Francis Dupuis-Déri, professeur de science politique et d’études féministes, prend le parti de l’abstention, tout en ouvrant un débat qui n’a que rarement lieu ou toujours partiellement, articulant et étudiant les argumentaires des uns et des autres, les soumettant à la lumière de l’Histoire comme des actualités récentes.

21 novembre 2019

L’ANARCHIE - Théories et pratiques libertaires

Jean-Baptiste fuyant des « bandes de tarés » (ses parents, les gens de la ville) qui ont reconnu en lui « la fièvre anarchie », se retrouve dans « le monde perdu de l’anarchie » où un vieil homme va lui faire découvrir les principaux théoriciens de ce mouvement de pensée et les évènements majeurs au cours desquelles elle furent les principes furent mis en pratique (Commune de Paris, révolutions mexicaine, russe et espagnole, etc).

18 novembre 2019

LA RAGE ET LA RÉVOLTE

Alèssi Dell’Umbria analyse les trois semaines de révoltes de novembre 2005, suite à la mort de Zyed Benna et Bouna Traoré à Clichy-sous-Bois, pour répondre à « la calomnie médiatique » ainsi qu’aux rationalisations qui cherchaient à comprendre  comment cela a pu se produire et surtout comment éviter que cela se reproduise. Son intention est évidemment tout autre.

14 novembre 2019

LES « PÉTROLEUSES »

Édith Thomas rend justice aux femmes en étudiant leur rôle, trop souvent ignoré et déformé, dans l’histoire de la Commune de Paris. Elle revient notamment sur l’accusation qui se cache derrière le terme de « pétroleuse » et les stigmatise encore.

9 novembre 2019

CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE

Antoine Peillon, grand reporter au journal La Croix, dévoile les mécanismes d’une évasion fiscale organisée à grande échelle. Son enquête, concentrée sur le groupe bancaire suisse UBS, met en lumière des méthodes illégales de démarchages pour inciter les grandes fortunes privées à cacher une partie de leur patrimoine dans les paradis fiscaux, privant ainsi l’État français de colossales recettes fiscales chaque année.

8 novembre 2019

LA PETITE MAISON DANS LA ZERMI - Chroniques d’un saisonnier de la misère

Thierry Pelletier, devenu « travailleur social enthousiaste » par hasard, nous livre une galerie de portraits de SDF et de toxicos tout à fait convaincants, souvenirs de rencontres dans les foyers où il exerça pendant dix ans comme veilleur de nuit ou éducateur non diplômé. S’il porte un regard lucide mais toujours bienveillant sur ceux dont il eut à s’occuper, il est beaucoup plus sévère avec ses anciens collègues et surtout avec le système : « Je n’ai plus très envie d’être le kapo bienveillant de mes frères humains. Il ne s’agit plus d’améliorer les conditions d’internement, mais bien de faire sauter le camp. »

6 novembre 2019

L’HUMANITÉ AUGMENTÉE - L’Administration numérique du monde

La révolution numérique achève d’accomplir le « miracle d’une interconnexion intégrale ». Éric Sadin retrace la trajectoire de l’informatique moderne, longtemps fourvoyée dans la recherche de « l’humanisation des machines », avant de se consacrer au perfectionnement du traitement informationnel automatisé, à l’avènement de la cognition artificielle et à l’instauration d’une « anthrobologie ». « C’est le sujet moderne qui peu à peu se dissout, celui issu de la tradition humaniste instituant l’individu comme un être singulier et libre, pleinement conscient et responsable de ses actes. C’est le pouvoir du politique fondé sur la délibération et l’engagement dans la décision qui s’effrite, pour progressivement concéder à des résultats statistiques et à des projections algorithmiques le soin d’instruire et de décider de choix publics. »

4 novembre 2019

NOTRE ENVIRONNEMENT SYNTHÉTIQUE - La Naissance de l’écologie politique

En 1962, six mois avant la publication d’Un Printemps silencieux de Rachel Carson, Murray Bookchin passe en revue les causes de la très rapides détérioration de l’environnement naturel aux États-Unis, conséquence de l’accélération du développement du capitalisme après la Seconde Guerre mondiale.