25 septembre 2016

AU PANIER !




Dans un square paisible de la capitale, une camionnette de police arrive toutes sirènes hurlantes. Tous ceux qui n’ont pas de papiers sont embarqués, « Pas de papiers. Au panier ! », y compris le chat vert « pas bien de chez nous », un drôle d’oiseau et le soleil qui « pas plus tard que ce matin, était encore en Asie ».

À la fin de la version initiale, on retrouvait tout le monde, joyeux et uni, à l’arrière du fourgon. La solidarité affirmée comme rempart contre l’arbitraire certes mais sans pouvoir sur le réel, comme si les auteurs n’assumaient pas leur constat d’impuissance.
La fin de cette nouvelle édition est plus sombre et recentre le propos sur l’article de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme relatif à la liberté de circulation, mis en exergue. Le fourgon emporte tout le monde, laissant le policier seul sur une double page noire. L’album ne suggère donc toujours pas de solution, ni n’incite à la révolte ou à la protestation.  Il démontre l’arbitraire et l’absurdité de la loi, avec cette fois le courage de présenter aux jeunes lecteurs le monde tel qu’il est.
Album intéressant pour un premier éveil de conscience.

AU PANIER !
Henri Meunier – Nathalie Choux
40 pages – 11,70 euros
Éditions du Rouergue – Rodez – octobre 2004
Nouvelle édition : mars 2016
À partir de 5 ans ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire